Le chemin Montréal fait peau neuve

297

Matin et soir, été comme hiver, Francine Vachon marche 4,5 kilomètres de chez elle jusqu’aux bureaux de la Fondation Montfort, où elle occupe le poste d’adjointe de direction. Elle a été témoin de la métamorphose du chemin Montréal durant les importants travaux de revitalisation, qui ont duré trois ans.

C’est le samedi 22 octobre qu’avaient lieu les célébrations de l’achèvement des travaux de réfection du chemin Montréal.  Le maire Jim Watson et le conseiller Mathieu Fleury étaient sur place pour couper le ruban célébrant le grand jour avec la communauté invitée à participer aux festivités variées.

Un an et demi de creusage, grattage, pavage et nivelage sur 2 km de rues et trottoirs et, depuis mai dernier, comptons aussi délais et détours causés par la fermeture de la voie Est.

Chaque saison, on se disait que la fin était proche, mais non, la rue était à nouveau éventrée pour quelque autre raison obscure.

Pour les piétons, ces inconvénients seront vite oubliés, car non seulement les trottoirs ont été refaits à neuf, mais une piste cyclable a été ajoutée de part et d’autre de la rue. Cet ajout donnera aux cyclistes une tranquillité d’esprit appréciable.

Tout ce beau travail est le résultat d’un travail d’équipe exhaustif où, telle une fourmilière, chacun aura contribué son expertise et son expérience pour le bienfait de la population qui vit, travaille et circule dans ce secteur.

Que vous soyez piéton, cycliste ou au volant de votre voiture, le trajet sur cette artère importante de Vanier a fait peau neuve et c’est une bonne nouvelle pour tout le monde.

J’accepte que pour plusieurs cela puisse sembler extraordinaire de marcher 4.5 km deux fois par jour pour se rendre au travail, mais c’est bien ordinaire pour moi. En fait, quand je constate tous les gens qui déambulent tant bien que mal dans le quartier ou vers l’hôpital, je me considère très chanceuse de pouvoir le faire.

De plus, les infirmiers et infirmières qui bossent debout toute la journée font beaucoup de millage eux aussi, et ça, ce serait difficile pour moi. Tout est relatif. 

Signé : Francine Vachon, une piétonne à temps complet!