Bryan Bouchard : Le chemin qui mène à Montfort

537

Bryan Bouchard, le nouveau conseiller en soins spirituels et religieux est passé par de nombreux chemins avant d’arriver à Montfort. Découvrez son parcours.

Bryan avec sa famille

L’embarras du choix

Bryan a débuté son parcours professionnel en obtenant un baccalauréat et une maîtrise en théologie à l’Université Saint-Paul. « Dans ce temps-là, je ne savais pas vraiment quoi faire dans la vie. J’avais 26 ans. Je savais qu’il fallait avoir une job ». Il remarque : « À l’âge de 15, 16, 17 ans, il y a tellement de pression, tellement de forces externes qui te disent qu’il faut choisir un domaine ou un parcours. Puis, arrivé à 26, 27 ans, tu vas changer d’avis peut-être trois, quatre, cinq fois… » Les choix qu’il avait étaient multiples, passant d’une réflexion sur un possible avenir en tant que travailleur social ou plutôt en construction.

C’est ultérieurement, après avoir pris une pause, qu’il a eu le goût de réaliser du counseling. Justement, L’Hôpital d’Ottawa en offrait une formation clinique. Il y a passé deux ans, circulant d’un poste à l’autre, travaillant tantôt le traumatisme, tantôt les soins intensifs, alouette.

Malgré tout, l’ultime question de ce qu’il voulait faire plus tard persistait encore à 28 ans (« Ça arrive toujours. Faut toujours se questionner. »), au même moment où l’emploi d’aumônier dans une école catholique, à Cornwall, s’est offert. Après y avoir obtenu le poste, il a su qu’il voulait continuer dans la même voie.

Trouver sa vocation

Bryan et son fils Leo visitent un champ de citrouilles

Passant de la rencontre avec sa femme, à l’unique jour où il a travaillé dans une usine (oui, c’est une histoire vraie), à la vocation d’acquérir de nouvelles expériences et à l’obtention d’un poste à la compagnie Sainte-Élizabeth où il a travaillé dans les soins spirituels et le counseling. Il a ensuite déniché un travail à Homewood Health où il est resté pour une période de sept mois, ayant comme rôle de répondre à une ligne téléphonique nationale de crise pour aider les gens qui souffraient de différentes enjeux : solitude, problèmes relationnels, idées suicidaires, anxiété, dépression, stress au travail ou épuisement professionnel pour n’en nommer que quelques-uns.

La sentiment d’isolement que plusieurs gens en télétravail ressentent a aussi affecté Bryan. Il a alors décidé de changer de direction professionnelle… et c’’est à ce moment qu’il a vu l’annonce du poste à l’Hôpital Montfort. Il a commencé avec nous en décembre.

Offrir du soutien au sein d’un hôpital

À l’hôpital, Bryan Bouchard travaille autant auprès de patients que de membres du personnel (personnel infirmier et membres des équipes interdisciplinaires). Établir une présence à l’établissement est l’un de ses objectifs.

Conseiller, accompagner, contribuer positivement au moral des gens, et ce peu importe leurs pensées, leur religion, les défis par lesquels ils passent est aussi l’un de ses buts. Il le dit lui-même, le moyen par lequel il approche les soins spirituels est en voyant l’humanité de la personne. Son emploi exige aussi l’habileté d’accueillir et d’accompagner un patient dans ce qu’il vit, de manière à créer une confiance thérapeutique et de pouvoir affirmer le début d’un cheminement. Aussi peu que deux minutes sont déjà une grande étape en soi, ayant l’avantage dès lors d’avoir un impact. Pour un patient, l’unique fait d’être écouté et d’avoir un lien de support peut être très bénéfique.

Son emploi exige de prendre des initiatives, du coaching et d’encourager de façon non officielle tout en ayant comme but d’éliminer les stéréotypes que les gens peuvent faire.

Mais a-t-il finalement trouvé sa voie? Trouver un poste qu’il aimerait garder pour longtemps encore? « Oui, c’est le travail que je cherche à faire pour ma carrière. Non seulement c’est un environnement stable, mais j’apprécie la proximité de la communauté et je me verrais bien ici pendant longtemps. »

En bref, Bryan Bouchard connaît son nouveau rôle, l’apprécie et il est prêt à vous accueillir dès aujourd’hui.

N’hésitez pas à joindre Bryan, que ce soit pour vous ou pour vos patients :

  • Mardi au vendredi, de 8 h à 16 h
  • Au téléphone : poste 3900
  • En personne : Bureau 2C219
  • Par courriel : bryanbouchard@montfort.on.ca

… ou arrêtez-le dans le corridor si vous le voyez! Il est là pour VOUS!

Abigaëlle étudie à l’école Béatrice-Desloges, d’où elle fait partie du journal étudiant. Elle a une longue liste de passions, dont l’écriture, la lecture, la cuisine, le chant ou encore le piano.