Trois Franco-Ontariennes au défilé de la St-Jean

311
Annic et ses filles au défilé de la Saint-Jean, à Montréal

C’était vraiment magique! Autant pour mes filles que pour moi.  On sentait bien que c’était un moment historique que nous étions en train de vivre : la fébrilité était palpable. Pour la première fois, une délégation de Franco-Ontariens participait au défilé de la St-Jean à Montréal.

Et on en faisait partie! C’était une belle preuve de solidarité et d’inclusion pour tous les francophones du Canada.

Plusieurs personnalités publiques étaient présentes, dont la ministre Mélanie Joly, à qui on a eu l’occasion de serrer la main, et Katherine Levac, qui nous suivait pas très loin derrière, avec un drapeau de la francophonie d’une province canadienne. C’était vraiment la fête! Tout le monde dansait sur des airs de Mélissa Ouimet.

Vous auriez dû voir ça : même la troupe de l’Écho d’un peuple était là pour célébrer la francophonie avec nous!

J’ai rencontré des gens incroyables, des Franco-Ontariens d’un peu partout.

C’était vraiment un moment spécial et je suis vraiment contente d’avoir pu y participer avec mes filles, Gabrielle (la blonde – bénévole à Montfort cet été!) et Marie-Pierre (la brunette).


Vous avez aimé cet article? Lisez le texte Francos du nord : là-haut, au pays des bébittes (avril 2019).

Annic Grondin
Annic est spécialiste en apprentissage à l’Institut du Savoir Montfort. Quand cette fière franco-ontarienne, ingénieure de formation, n’est pas en train de développer le prochain module d’apprentissage pour Meditech, elle se lance dans des morceaux de danse spontanés dans les corridors, chante avec l’Ensemble vocal Montfort, médite, passe du temps de qualité avec sa famille, ou voyage de par le monde.