Le Gala du mérite, tenu le 22 mai dernier au Centre des arts Shenkman, fut non seulement l’occasion de reconnaître les étoiles qui font briller Montfort, mais aussi d’offrir un spectacle haut en couleur, où nos gens ont pu mettre en vedette leurs talents.

L'Ensemble vocal Montfort
L’Ensemble vocal Montfort, numéro d’ouverture de la soirée.

Après un agréable coquetel pendant lequel les 280 invités ont eu le temps de jaser et manger quelques bouchées, le spectacle a débuté sur les airs des pièces La quête et Les gens de mon pays, interprétés pour l’occasion par l’Ensemble vocal Montfort.

Par la suite, c’est dans un numéro cocasse que le Dr André Bilodeau, chef de la direction de l’Institut du Savoir Montfort et Annic Grondin, spécialiste en apprentissage à l’ISM et personifiant Denise Bombardier, ont abordé le sujet de la Francophonie en Ontario.

Véronique Lussier-Demers et Zachary Fredette, respectivement résidente et étudiant en médecine, ont ensuite ravi la foule avec un numéro de violon et de piano, après quoi les premiers prix de la soirée ont été remis par Vincent Paquet et Marie Parish, de retour à l’animation de l’événement pour une deuxième année.

C’est Geneviève Picard qui a remporté le prix Naos, remis à une personne qui fait preuve d’un leadership remarquable au sein de Montfort. Le prix Orion, qui souligne l’entraide dans une équipe qui, grâce à sa synergie, accomplit un projet ou une initiative qui fait évoluer l’hôpital, fut remis au Comité de formation en rétablissement.

Marc Lemieux, technicien au Service des technologies de l’information, en a ensuite surpris plusieurs en interprétant sa composition, Merci MontfortL’animation de la soirée a par la suite été assurée par des duos de gens de Montfort : Mimi Truong et Ronald Drummond, Chantal Égalité et Christine-Nadia Compas, et Rita Query et Dianne DuPaul.

Le prix Sirius a ensuite été remis à « l’innovation de l’année », soit le Programme de soins postnataux à domicile. C’est ensuite Claude Gaudert qui a été nommée lauréate du prix Antarès, reconnaissant une personne qui, par ses accomplissements, a contribué au rayonnement, à l’image et à la renommée de Montfort.

Une revue de l’année toute en humour par le Dr Bilodeau a aussi su faire rire et réagir sur des sujets d’actualité à Montfort. Puis, Emmanuelle Mukendi, infirmière l’Urgence, a mis en valeur son talent d’interprète en nous offrant I’m feeling good, de Nina Simone.

Dre Jennifer Chow s’est ensuite vu remettre le prix Polaris, octroyé à une personne qui donne l’exemple en enseignement, en recherche ou en développement professionnel continu et qui inspire les autres à faire de même. Le prix Nova, quant à lui, a été remis à Marie-France Gauthier, nouvellement pharmacienne à Montfort, qui se démarque par sa performance au travail et, qui par ses comportements, vit les valeurs de Montfort au quotidien.

Une adaptation humoristique de pièces tirées de la comédie musicale Notre-Dame de Paris, par le Dr Bilodeau, a également bien fait rire la foule. Les prix Arcturus et Canopus, reconnaissant respectivement l’excellence clinique et administrative, ont été remis à Philippe Lavoie, infirmier autorisé, et John Murray, préposé à l’entretien ménager.

Un numéro de chant, Oxygène, attendait ensuite la foule, pièce interprétée de façon grandiose par Isabelle Dugas, infirmière à l’Urgence. Finalement, c’est le Dr Guy d’Anjou qui a remporté le grand hommage de la soirée, Ilios, accompagné d’un touchant hommage par M. Carl Nappert, Dr Daniel Moreau et Dr Bernard Leduc.

La soirée fut couronnée d’une étonnant medley disco – I Will Survive, Nursing Queen, YMCA et We are Family – interprété par Marie Claude Poirier, Annic Grondin, Sandra Lenglin-Aubé, Anne Léger, Claude Gaudert, Claude Bussière, Alexandre Meloche-Dorris, Serge Duguay, Jude Pierre-Louis, Rémi Dumais et Paul Shean, en plus des artistes ayant performé plus tôt dans la soirée.


Événement annuel d’envergure, le Gala du mérite Montfort est une soirée de remise de prix ponctuée de numéros artistiques, de rire et d’émotion. Cette activité de reconnaissance souligne non seulement l’excellence de nos collègues dans les huit catégories des prix Astéria, mais nous permet aussi de découvrir des talents parmi nos pairs. ​

Nous vous rappelons que vous pouvez dorénavant soumettre des candidatures toute l’année. Cliquez ici pour soumettre une candidature via le Portail Montfort.

Martin Sauvé
Martin est conseiller avec l'équipe des communications à Montfort depuis 2014. Quand il n'est pas en train d'écrire pour le Journal Montfort, il est surement en train d'explorer un quartier branché de la ville, de parfaire ses compétences en photographie, ou de visionner en rafale une série sur Netflix.