Derniers adieux à Sylvie Faulkner

142

C’est avec grande tristesse que nous avons appris le décès de Mme Sylvie Faulkner, employée à Montfort. Sylvie nous a quittés le 15 septembre, à l’âge de 61 ans, entourée de son épouse Sandi, sa famille et ses amis proches.

Sylvie était membre de l’équipe Montfort depuis 2002, d’abord comme coordonnatrice du service d’ordonnance de traitement en milieu communautaire (OTMC) et ensuite comme travailleuse sociale à la clinique externe du Programme de santé mentale.

Sylvie Faulkner, Lucie Maingolo et le fils de Gabrielle Raymond (filleul de Sylvie)

Gabrielle Raymond, infirmière autorisée au PSM, était très proche de Sylvie et lui avait même demandé d’être la marraine de son fils.

« C’est une personne loyale envers son équipe, offrant de l’aide sans jugement », se rappelle Gabrielle. « Elle était passionnée de transmettre des connaissances et de l’aide aux patients afin qu’ils puissent avancer dans leur rétablissement. L’endroit où elle rayonnait le plus au travail était devant des groupes. Dans sa vie privée, elle était une tante fantastique. Elle adorait les enfants et les animaux. Elle avait une facilité sportive et au squash, elle s’était classée dans les meilleures, nationalement. »

Dans les jours qui ont suivi le décès de Sylvie, Karen Shipman, gestionnaire clinique au programme de santé mentale externe, a recueilli des anecdotes de l’équipe. Les collègues se sont rappelés comment Sylvie accueillait toujours tout le monde avec un beau sourire; elle faisait preuve de compassion et avait un bon sens de l’humour. Elle offrait du soutien à ses collègues. Certains avaient remarqué qu’elle avait un amour profond pour les animaux et qu’elle aimait voyager.

Selon Judith Boileau, conseillère en télémédecine, « Sylvie a été une des pionnières dans l’innovation pour la télémédecine, où elle a donné des sessions de groupe aux patients de Hearst pour l’anxiété. Sa contribution a été très importante dans le succès de cette initiative. »

Un dernier hommage de ses clients

Une des clientes de Sylvie a déclaré que « de toutes les personnes qu’on rencontre dans la vie, Sylvie était une des meilleures. Elle m’a tellement aidé dans mon rétablissement. »

Détenant une maîtrise en travail social, Sylvie avait aussi une désignation et une formation approfondie comme International Addictions Counsellor. Elle a joué un rôle important dans le développement des services thérapeutiques du groupe AGIR pour les gens qui vivent avec une problématique de santé mentale et toxicomanie et de gestion de l’anxiété.

Ses clients du groupe AGIR ont souligné qu’elle avait « un bon sens de l’humour, avec une sagesse énorme et beaucoup de compassion ».

« Elle avait beaucoup de connaissance en toxicomanie et nous aidait à ne pas rester dans la négation de nos enjeux, de nos problèmes. »

Pour toujours dans notre mémoire

Judith Boileau se souvient que « le vendredi 7 septembre, avec quelques collègues, nous avons jasé lors du dîner et c’était très plaisant, on a ri et on s’est souhaité une bonne fin de semaine… C’est ma dernière conversation avec elle et c’est le souvenir de Sylvie que je vais garder en mémoire. »

Photo de Sylvie Faulkner