Contribuer… en double! Rencontre avec Amélie et Élyse

466

L’une aux yeux bleus, l’autre aux yeux bruns, cheveux longs, cheveux courts, gênée et extravertie, Amélie et Élyse sont deux jumelles ricaneuses de 15 ans qui donnent généreusement de leur temps cet été en tant que jeunes bénévoles.

C’est d’ailleurs le deuxième été qu’Amélie et Élyse passent plusieurs jours au sein de l’hôpital pour aider les patients et les employés.

« On est revenus encore cet été parce qu’on avait vraiment aimé notre expérience dans le programme de jeunes bénévoles l’an dernier. On aime vraiment ça! L’environnement est intéressant et l’atmosphère est plaisante, » disent-elles ensemble.

Résidentes de Casselman, les jumelles se lèvent à 5 h du matin pour embarquer avec leur mère, Jocelyne Trottier, commis au bloc opératoire, et venir passer la journée à Montfort.

Amélie, qui rêve de devenir vétérinaire, est assignée à l’Unité d’interventions ambulatoires (UIA) cette année.  « J’aide les patients en leur expliquant ce qu’ils doivent faire pour se changer en préparation de leur intervention et ensuite je les dirige vers la salle d’attente. C’est valorisant parce que tu te sens comme si tu aides les gens et tu leur fais plaisir, » explique Amélie. « J’interagis beaucoup avec les patients, des bénévoles de l’UIA, comme Jeannine, et parfois avec ma superviseure Sherry, qui est très bonne à ce qu’elle fait! »

Élyse, qui elle aspire à devenir paramédic, a été assignée en partie à la Direction générale et à l’UIA. L’an dernier, elle a travaillé trois semaines en tant que bénévole, dont l’une auprès de l’équipe de cardiorespiratoire. « Revenir à plusieurs reprises me permet d’apprendre comment les secteurs de l’hôpital fonctionnent, » dit Élyse. « Cela pourrait m’être utile dans ma future carrière comme paramédic. »

Avant de débuter leur quart de travail bénévole, les deux étudiantes de 10e année aident leur mère et l’équipe du bloc avec des petites tâches comme plier des jaquettes.

« Le programme des jeunes bénévoles permet aux élèves du secondaire de vivre une expérience de bénévolat enrichissante dans le secteur des soins de la santé, » explique Matthieu Pitre d’Iorio, coordonnateur des jeunes bénévoles. « Les jeunes bénévoles, quant à eux, apportent un énorme soutien aux employés de tous les secteurs de l’hôpital. »

Bien que les exigences du Diplôme d’études secondaires de l’Ontario requièrent seulement aux étudiants d’accomplir 40 heures de bénévolat, Élyse en a déjà fait plus de 200 et Amélie plus de 100. Bravo!

On a hâte de vous revoir l’an prochain Amélie et Élyse!

Gabrièle Caza-Levert
Gabrièle est conseillère avec l'équipe des communications à Montfort depuis 2013. Quand elle n'est pas en train d'écrire pour le Journal Montfort, vous pourrez surement la retrouver sur un terrain de volleyball ou de frisbee, dans la cuisine, à une réunion de famille/d'amis ou en chemin vers sa prochaine escapade.