Merci de tout cœur, Johanne

339

Article par des membres du Comité d’éthique de la recherche, des médecins et des chercheurs

Chère Johanne,

C’est avec émotion que nous avons appris que tu quittais Montfort, après une longue aventure et une feuille de route impressionnante.

Nous désirons te témoigner notre reconnaissance et saluer ton travail en arrière-scène, dont nous n’étions pas toujours conscients. C’est en partie ce qui permettait à notre Comité d’éthique de la recherche (CÉR) d’effectuer un travail de qualité !

Johanne Pomerleau

Pensons entre autres à l’établissement de procédures rigoureuses qui auront contribué à ce que l’hôpital obtienne sa désignation universitaire, à l’obtention de notre reconnaissance comme site Clinical Trials Ontario, à la préparation de visites d’évaluateurs externes, en plus de la charge habituelle du Bureau d’éthique de la recherche (BÉR) dont tu t’es assurée avec élégance et efficacité, avec l’appui de Redna Merlus et de Richard Carpentier.

C’est parce que vous formiez une dynamique et compétente équipe, et parce que tu alliais une merveilleuse connaissance de l’hôpital et de ses équipes à celle d’une connaissance du champ de l’éthique de la recherche en santé que nous avons un CÉR si efficace et hautement apprécié par la communauté des chercheurs que nous desservons.

Grâce à ton appui indéfectible, vous avez fait en sorte que le CÉR de Montfort puisse atteindre un niveau d’excellence hors pair au sein de la communauté scientifique d’Ottawa.

Ta présence, ta flexibilité, ta grande disponibilité, ta connaissance des exigences éthiques, ton dévouement à nous rencontrer, ton écoute sensible, nos multiples échanges avec toi, nous ont tous aidés à grandir dans ce labyrinthe que peut représenter l’éthique de la recherche et tu l’as fait avec grand professionnalisme. Nous tenons à souligner combien nous t’avons appréciée, et te remercions sincèrement pour ton travail exemplaire.

Enfin, que dire de tes qualités humaines qui ont, depuis le début, favorisé une excellente collaboration entre tous les membres du CÉR et du BÉR. Pour certains d’entre nous, nous te connaissons depuis au-delà de 20 ans dans des rôles de gestionnaire et coordonnatrice clinique, ou comme responsable de l’éthique clinique, puis du Bureau de l’éthique de la recherche. Partout, on a souligné ton dévouement à Montfort, à la francophonie, et à la quête de l’excellence.

Pour tout cela, merci !

En te souhaitant de belles aventures et au plaisir que nos chemins se croisent à nouveau.