À Montfort, Natalia Morris est technologue en imagerie par résonnance magnétique (IRM). Son quotidien, c’est de réaliser des examens diagnostiques avec des patients à l’aide d’équipement médical sophistiqué. Ce n’est pas nécessairement le genre de contexte auquel on pense en premier quand on s’imagine un univers créatif où les gens mettent à profit leurs talents artistiques… et pourtant !

C’est justement son quotidien à l’hôpital qui a inspiré Natalia à écrire et illustrer un livre pour enfants. « Le livre a été inspiré par mes patients », dit Natalia, visiblement fière de son œuvre, avec raison. « Lorsque je mets en place des injections de contraste, je discute souvent avec mes patients qui peuvent être anxieux, pour essayer de les calmer », ajoute-t-elle. « La question que je leur pose toujours est “Comment s’est passé votre week-end ?” ou “Avez-vous des projets pour le week-end ?”. »

C’est une question bien simple qui peut sembler anodine, mais il n’en fallut pas plus pour que Natalie découvre un filon d’idées qui guida la suite des choses. « Une grande partie de nos patients sont des personnes âgées », explique-t-elle, « et beaucoup d’entre eux mentionnent qu’ils ont vu ou vont voir leurs petits-enfants pendant le week-end ».

« Je leur demande alors s’ils voient souvent leurs petits-enfants et ils me répondent : “Non, j’aimerais les voir plus souvent, mais ils sont occupés par leur propre vie”. Après avoir entendu cela de la part de tant de patients et réfléchi à ma (très bonne) relation avec mon seul grand-parent encore en vie, j’ai décidé d’écrire un livre pour encourager les enfants à rendre visite à leurs grands-parents plus souvent, parce que ce sont des gens plutôt cool et qu’ils ne seront pas là éternellement. »

« Le livre raconte l’histoire d’un gnome nommé Gnomey, qui reçoit un jour une lettre de sa grand-mère lui disant qu’elle prépare ses biscuits préférés et qu’il devrait venir les déguster avec elle », raconte Natalia. « Gnomey part donc en expédition vers la maison de sa grand-mère, mais ce ne serait pas une histoire pour enfants sans un peu d’humour », ajoute-t-elle. « Gnomey prend donc un “raccourci” qui l’emmène dans de nombreux endroits fantastiques, comme l’antre d’un dragon et une effrayante forêt de champignons. »

Le livre aborde les thèmes de la famille, de l’amitié et de la gentillesse, et en fin de compte, « l’histoire ne porte pas vraiment sur les biscuits que Gnomey reçoit à la fin de son voyage, mais plutôt sur la bonne compagnie qui l’entoure », conclut Natalia.

Le livre s’intitule Quest for Cookies et s’adresse aux enfants âgés de 3 à 5 ans. Il est disponible depuis le mois d’octobre et en divers formats, sur Amazon dans le monde entier. Depuis sa sortie, Quest for Cookies a figuré la plupart des jours dans le top 100 des histoires multiculturelles pour enfants, sur la plateforme de vente.


Vous connaissez des talents cachés comme celui de Natalia, parmi les gens de Montfort ? Écrivez-nous ! On pourrait raconter leur histoire…

Martin est gestionnaire de l'équipe des communications, et à Montfort depuis 2014. Quand il n'est pas en train d'écrire pour le Journal Montfort, il est surement en train de visionner en rafale une série sur Netflix, ou d'explorer un quartier branché de la ville – ici ou ailleurs...