Une salle d’évasion pour favoriser la collaboration interprofessionnelle

661

Pour améliorer la formation interprofessionnelle et le travail d’équipe parmi les étudiant·e·s en soins de santé, le créneau de l’éducation de l’Institut du Savoir Montfort a mis au point une approche captivante et innovante : une salle d’évasion spécialement conçue pour les étudiant·e·s en médecine ou en sciences de la santé. Cette activité immersive vise non seulement à donner aux étudiant·e·s l’occasion de mettre en valeur leurs connaissances cliniques, mais aussi de cultiver des compétences de collaboration qui sont essentielles pour une prestation de soins de santé efficace.

Coordonnée par Louise Marleau en collaboration avec Catherine Marquis et Josée Berend, cette expérience inédite de salle d’évasion combine la résolution de problèmes, la pensée critique et le travail d’équipe dans un scénario d’hôpital simulé. « L’initiative vise essentiellement à préparer les futurs professionnel·le·s de la santé à pratiquer une approche centrée sur le patient tout en travaillant en collaboration avec leurs pairs de différentes disciplines » dit-elle.

Les scénarios de cette initiative sont centrés sur le concept de la préparation pour un congé sécuritaire du patient, dans lequel les étudiant·e·s doivent travailler en équipe pour résoudre une série d’énigmes liées à divers rôles professionnels. « L’objectif final est de fournir au patient l’équipement, les connaissances et l’autonomie nécessaires pour un congé en toute sécurité » explique Louise.

Grâce à ce défi stimulant, les étudiant·e·s ont la possibilité d’appliquer leurs connaissances théoriques dans un cadre pratique et de mieux comprendre le rôle de leurs collègues dans les différentes disciplines de soins de santé. Pour Louise, « la connaissance des principes sécuritaires doit être primordiale dans toutes les interventions des étudiant·e·s, qu’il s’agisse de soins aux patients ou d’interactions avec des collègues d’autres disciplines ».

Dans le cadre de la conception de cette initiative, l’équipe de l’enseignement a collaboré étroitement avec des responsables de différentes professions de santé pour élaborer les énigmes complexes, tout « en veillant à ce qu’elles soient conformes aux lignes directrices et aux politiques de l’hôpital », souligne Louise.

Cette approche collaborative garantit non seulement une expérience d’apprentissage complète, mais souligne également l’importance du travail d’équipe et de la communication dans le monde médical réel.

Se déroulant au laboratoire de simulation situé au 2D, l’activité de la salle d’évasion met en scène un mannequin patient qui réagit en fonction des énigmes présentées. Selon la situation, le mannequin peut parler spontanément ou réagir à la demande des participant·e·s.

Bien plus que des compétences cliniques

Si la résolution des énigmes reste l’objectif principal, l’initiative va plus loin. En effet, après avoir terminé l’activité, les étudiant·e·s participent à une session de débreffage pour discuter de leurs expériences, identifier les leçons apprises et explorer les moyens de traduire les nouvelles connaissances dans la pratique clinique. Louise Marleau insiste sur l’importance de la période de débreffage, soulignant son rôle dans la dissection de l’activité afin d’identifier les points forts et les domaines à améliorer. « Le processus de débreffage englobe non seulement les compétences techniques, mais aussi la dynamique du travail d’équipe, favorisant ainsi une expérience d’apprentissage bien équilibrée. »

Au-delà de l’amélioration des compétences en communication, cette initiative aborde une série de compétences interprofessionnelles, notamment la collaboration vis-à-vis des différents rôles et responsabilités dans les compétences, une dynamique d’équipe efficace, la résolution de conflits et l’approche centrée sur le patient. En engageant les étudiant·e·s dans un environnement d’apprentissage dynamique et interactif, l’initiative comble le fossé entre les connaissances théoriques et l’application pratique, les préparant à exceller dans des environnements de soins de santé complexes et dynamiques.

Au regard de ce qui précède, on peut affirmer que cette initiative représente une approche innovante de l’éducation interprofessionnelle, permettant aux étudiant·e·s en soins de santé d’acquérir les compétences et l’état d’esprit nécessaires à une collaboration réussie dans leur future carrière. En combinant le plaisir, l’innovation et les défis du monde réel, cette initiative témoigne de la volonté de l’institut du Savoir Montfort de former des professionnel·le·s de la santé compétents et collaboratifs.

La salle d’évasion sera officiellement lancée dans les mois à venir et le créneau de l’enseignement de l’Institut du Savoir Montfort s’engage à affiner l’expérience et à en assurer l’efficacité, en s’appuyant sur les enseignements tirés de la phase pilote. À cet effet, l’équipe de l’enseignement sollicite activement la participation d’étudiant·e·s en santé au prochain projet pilote prévu le 17 octobre de 9 à 11 h. Si vous êtes intéressé·e·s, n’hésitez pas à écrire à Louise Marleau au lmarleau@montfort.on.ca en précisant votre domaine d’étude. 

Nous vous invitons également à suivre l’Institut du Savoir Montfort via le Portail Montfort et sur les médias sociaux pour rester à l’affut des nouvelles.

Emiliano Da Chagas
Emiliano est agent de communication à l’Institut du Savoir Montfort depuis septembre 2021. Quand il n’est pas en train d’écrire pour le Journal Montfort, il est surement en train de regarder un documentaire. Il adore lire et voyager.