L’Halloween au Carrefour

174

À l’occasion de l’Halloween, les employés du Carrefour santé d’Orléans ont mis leurs chapeaux de sorcière créative et sortis leurs couteaux pour créer des chefs d’œuvres, lors d’un concours de décoration de citrouille à l’intention de tous les partenaires.

« L’idée est ressortie du comité collaboratif des gestionnaires du Carrefour et c’était vraiment un travail d’équipe pour s’assurer que l’activité soit un succès », mentionne Julie Budd.

« Ça a amené tous les départements ensemble », dit Marc-André. « C’est le fun de mettre de la vie dans le CSO et d’avoir des activités pour apprendre à connaître les membres des organisations partenaires sans que ce soit nécessairement relié au travail. »

Les citrouilles ont été fournies par Julie Budd (merci!) le vendredi 22 octobre et les équipes ont eu quelques jours pour transformer leur citrouilles, suivis de deux jours de vote pour déterminer les gagnants.

« C’est en faisant des activités comme celle-ci qu’on peut engager nos gens et ajouter un environnement festif à notre milieu de travail », dit Julie. « C’est une opportunité de faire du réseautage afin de connaître nos collègues. On pense déjà à des idées pour la saison des Fêtes. »

Marc-André Sabourin et Julie Budd, gestionnaires au CSO, ont comptés les votes – sans tricherie (malgré leur capacité douteuse à additionner compte tenu que c’était vendredi après-midi)! Toutes les citrouilles ont eu plusieurs votes et les équipes ont fait un travail très créatif.

Julie et Marc-André comptent les votes

Mais le grand gagnant… *roulement de tambour* c’était… l’équipe du Centre des ressources de l’Est d’Ottawa qui ont recréé leur commis à la réception, Alexis, en format citrouille!

Alexis en vrai et en citrouille

Félicitations à l’équipe et à tous les participants. Le CREO s’est mérité une carte-cadeau chez Gabriel Pizza pour avoir une célébration d’équipe !

L’équipe gagnante du Centre des ressources de l’Est d’Ottawa
Gabrièle est conseillère avec l'équipe des communications à Montfort depuis 2013. Quand elle n'est pas en train d'écrire pour le Journal Montfort, vous pourrez surement la retrouver sur un terrain de volleyball ou de frisbee, dans la cuisine, à une réunion de famille/d'amis ou en chemin vers sa prochaine escapade.