Dans un an, Montfort accueille le monde

218

Du 16 au 20 octobre 2022, le 8e congrès mondial des infirmières et infirmiers francophone aura lieu, au centre de conférence Shaw, ici-même à Ottawa. L’Hôpital Montfort sera l’hôte de cette grande célébration qui regroupera plus de 2000 membres de la profession infirmière ainsi que d’autres professionnels de la santé, venant d’une trentaine de pays de la Francophonie.

Le congrès sera l’occasion d’assister à de grandes conférences sur l’innovation dans la profession infirmières, ainsi que des séances et des présentations d’affiches sur des centaines de projets menés par des infirmiers et des infirmières du monde entier.

Marcelle Thibault, directrice à la DSC, a eu la chance d’assister au congrès du SIDIIEF à Bordeau, en 2018, en compagnie d’autres collègues de Montfort.

« J’étais surprise et impressionnée de la qualité et quantité des affiches et des présentations. Il y avait tellement d’options et de qualité qu’on se rencontrait en matinée pour se diviser les sessions et optimiser ce dont on pouvait ramener à Montfort. Il était impossible de participer à tout! », se rappelle Marcelle.

« Ce qui m’a particulièrement plu, sachant que nous serions hôte, c’est de voir comment on pourrait faire pour rayonner comme hôpital dans la communauté francophone.  J’ai bien aimé comment on a déjà commencer à étendre la main vers le nord de l’Ontario francophone.  Ceci nous a permis d’accueillir des gestionnaires et du personnel dans notre milieu (bloc op, sdr, et uia) et ils ont adoré leur expérience d’apprentissage.  Ils sont ressorti avec une expérience qui leur aurait pris plus d’un an si pas deux à obtenir chez eux. »

Myriam Veilleux, maintenant directrice au PSM, a déjà assisté à deux congrès mondiaux du SIDIIEF, à Genève (2012) et Bordeaux (2018). « La ‘grandiosité’ des congrès mondiaux du SIDIIEF est frappante et marquante! Toutes les conférences sont divisées en catégorie et il est possible de cibler des conférences qui nous intéressent plus particulièrement (et je peux vous assurer qu’il y en a plus que jamais!). Les congrès sont une opportunité de grandir professionnellement et d’ouvrir nos yeux sur les pratiques externes et mondiales. Le partage des connaissances ainsi que les conversations sont tout simplement inoubliables. Il s’agit d’une opportunité en or de nous permettre de créer d’autres partenariats. »

Le SIDIIEF va bientôt faire un appel de présentations. Avez-vous participé à un projet qui fonctionne bien et qui mériterait d’être partagé avec vos pairs? Le congrès, c’est votre chance de rayonner!

Le congrès, ce sera aussi l’occasion de nombreuses rencontres avec des infirmières et des infirmiers venant du monde entier qui veulent échanger sur les nouvelles pratiques, présenter le résultat de leurs recherches et faire le point sur la profession infirmière.

Comme le dit avec enthousiasme Suzanne Robichaud, cheffe de la pratique infirmière, « Hôpital Montfort va rayonner en tant qu’hôpital francophone universitaire sur le plan mondial! En plus de pouvoir y trouver de nouvelles connaissances, faire de la formation sur les pratiques des autres hôpitaux, échanger des stratégies, programmes et politiques, ce sera aussi l’occasion d’augmenter l’engagement et la fierté de travailler à Montfort! »

Le personnel (pas seulement infirmier) aura certainement l’opportunité d’y participer et d’en sortir grandi et enrichi.

Myriam Veilleux

Le congrès devait originalement avoir lieu en juin 2021 mais la crise sanitaire a nécessité de repousser l’événement, comme de nombreux autres événements du genre. Ce n’est que partie remise! Marquez dès maintenant vos calendriers.


Pour en savoir plus sur ce qui se passe durant un congrès du SIDIIEF, lisez l’article Myriam : d’Ottawa à Bordeaux… à Ottawa, publié en août 2018.

Geneviève Picard
Geneviève est directrice de l'équipe des communications à Montfort depuis 2014. Quand elle n'est pas en train d'écrire pour le Journal Montfort, elle est maniaque de lecture, adore le yoga, vient travailler en vélo mais seulement quand il fait beau, et ne fait jamais, jamais la cuisine.