QVT : Quand le stress nous stresse

1209
Benoit Bruyère surfe sur le stress

par Benoît Bruyère

Lorsque notre nez pique, nous le grattons. Lorsque nous sommes assis d’une certaine façon et que notre pied s’engourdit, nous changeons de position. Lorsque nous avons un appel plus stressant à faire, il est probable que nous soyons tentés de repousser cette tâche pour éviter l’anxiété. Il est donc évident que l’être humain n’est pas conçu pour être inconfortable. Nous sommes des êtres réactifs cherchant à éviter ces sensations que nous avons appris à définir comme déplaisantes.

Il faut d’abord comprendre que ces réactions sont normales et qu’elles sont dérivées de nos instincts primitifs transmis de génération en génération pour nous rappeler que l’inconfort peut indiquer le danger. Ceci étant dit, il existe d’innombrables situations au quotidien où l’inconfort n’est pas dangereux et qu’il est seulement… inconfortable. Or, nous demeurons enclins à trouver des façons d’apaiser le tout rapidement et ce, parfois même, au grand détriment d’une santé mentale saine et équilibrée.

Et si on apprenait à être plus confortable à être inconfortable? On ne parle pas ici d’ignorer les sensations et certainement pas en cas de danger réel mais plutôt d’observer et accepter ce que nous percevons comme désagréable au quotidien et choisir de ne pas réagir. Le stress perd alors son emprise sur notre fonctionnement au quotidien.

Cette approche s’illustre bien par une citation de Jon Kabat-Zinn : « On ne peut arrêter les vagues, mais on peut apprendre à surfer ». Alors, comment est-ce que l’on peut tolérer davantage les péripéties du quotidien, sans être pris dans les tumultes des vagues qui cherchent à nous renverser? Certes, il n’existe pas de recette magique à suivre pour assurer une santé mentale optimale, bien qu’il existe quelques ingrédients clés qui sont essentiels pour tous.

Ingrédient #1

Faire de son mieux. Voici un principe simple mais pas facile défini par Miguel Ruiz au sein de son livre « Les Quatre Accords toltèques » (traduction de Four Agreements) qui nous invite à reconnaître que nous sommes souvent ceux et celles qui nous imposons des attentes impossibles au quotidien. Il est donc important de maintenir des objectifs tout en se rappelant que peu importe la situation, nous ne pouvons que faire de notre mieux. Cet ingrédient nous permet d’ajuster nos attentes en surfant puisque nous sommes souvent ceux qui créent les plus grandes vagues.

Ingrédient #2

Remarquez les petits détails au quotidien qui font une grande différence. Par exemples : L’autobus qui arrive à l’heure la journée où il fait vraiment froid. La série de lumières de circulation qui sont toutes vertes lors du retour à la maison. Entendre sa chanson préférée à la radio par hasard au cours de la journée. Ce sont ces petits rayons de soleil que l’auteur torontois Neil Pasricha nous invite à reconnaitre grâce à son recueil ludique « La vie est cool » (traduction du Book of Awesome) ou encore par son blog 1000awesomethings.com (en anglais seulement). Cette conscience des détails « cool » au quotidien aide à briser le biais émotionnel négatif quand on a l’impression d’être pris(e) dans l’embrun des vagues et de ne plus voir le ciel bleu.

Ingrédient#3

Oser méditer. Les scientifiques démontrent depuis quelques années que la méditation de type pleine conscience permet de changer comment le cerveau fonctionne. Une pratique régulière permet ainsi de développer un cerveau moins réactif qui est donc plus confortable à être inconfortable. Des résultats significatifs ont d’ailleurs été notés chez des gens pratiquants cette méditation pour seulement deux minutes par jour. Voici quatre applications (disponibles gratuitement sur les plateformes iOS et Android) qui peuvent faciliter l’intégration de cette nouvelle habitude.

  • Headspace : Il s’agit d’une application anglophone qui propose une série de méditations guidées à compléter au quotidien pour 10 jours consécutifs. Il s’agit d’une excellente approche progressive pour les débutant(e)s qui cherchent un plan structuré.
  • Insight Timer : Cette application vous donne accès à près de 4000 méditations guidées selon différents thèmes avec plusieurs variantes francophones. Il est aussi possible de se joindre à des groupes de méditation ou de tout simplement utiliser le minuteur pour sa propre pratique.
  • Zenfie : Définie comme une application pour simplement apprendre la méditation, Zenfie s’avère une excellente option francophone pour s’initier à une pratique régulière.
  • Calm.com : Grâce à cette application, vous pourrez sélectionner un paysage virtuel qui vous permet de retrouver un endroit calme et apaisant. Vous y trouverez aussi des méditations guidées en anglais et même un outil pour faciliter une respiration plus calme et contrôlée.

En ajoutant ces ingrédients aux ressources déjà familières dans nos parcours de vie, on peut s’attendre à ce que l’anxiété devienne de plus en plus confortable et que même les plus grandes vagues ne soient plus aussi intimidantes. En intégrant ces stratégies au quotidien, nous pourrons ainsi cultivez les outils nécessaires pour que le stress ne nous stresse plus.

Bon surf!