L’équipe des soins palliatifs

181
Carole Patry, Anne Roberts et Dre Valérie Gratton, de l'équipe des soins palliatifs

Le 4 mai 2015, Mme Carole Patry, responsable de l’équipe de bénévoles en soins palliatifs à 01Montfort, a été nommée « Personnalité de la semaine LeDroit/Radio-Canada » dans le cadre de la semaine des soins palliatifs. Portrait de l’équipe des soins palliatifs, une équipe bien spéciale au sein de l’Hôpital Montfort.

Lorsque le personnel médical identifie un besoin de soins palliatifs chez un patient, la conseillère en soins palliatifs Anne Roberts ainsi que Dre Valérie Gratton rencontrent la famille; pas seulement quand le patient est en fin de vie mais aussi, par exemple, dans le cas d’une maladie en phase terminale, alors que le patient peut avoir encore un an ou deux à vivre.

Selon Dre Gratton, on associe souvent les soins palliatifs avec la gestion des symptômes, par contre la communication fait aussi énormément partie du travail. Anne Roberts remarque que la population en général ne parle pas de la fin de vie; au contraire, on évite le sujet. « Les gens pensent que si on en parle, ça va arriver; que de planifier ses derniers jours, ça va appeler la mort! » Dre Gratton ajoute qu’avec les récents jugements de la Cour suprême concernant l’aide médicale à mourir, le dialogue sur ce sujet délicat va devenir essentiel.

Toute l’équipe des soins palliatifs insiste d’ailleurs sur l’importance de préparer sa fin de vie : pas seulement en rédigeant un testament mais aussi en clarifiant si l’on veut faire un don d’organe https://beadonor.ca/hopitalmontfort , et si l’on désire que l’équipe médicale fasse tout en son possible pour prolonger la vie – ou, au contraire, s’ils doivent plutôt se concentrer sur une approche axée sur la qualité de vie et la gestion des symptômes.

Une fois le patient et la famille rencontrée, l’équipe des soins palliatifs développe alors une approche sur mesure, en fonction des  besoins et des désirs du patient, après quoi l’équipe de huit bénévoles en soins palliatifs, sous la supervision de Carole Patry, continue d’accompagner le patient et la famille.

Carole Patry est bénévole en soins palliatifs à Montfort depuis 2009. « L’accompagnement c’est ma force, ma mission sur terre. » L’infirmière de formation, qui a accompagné des mamans et leurs bébés dans la ligue La Leche, puis des adultes comme conseillère dans un Programme d’aide aux employés, est maintenant à la retraite mais elle continue à accompagner les gens, cette fois vers ce « moment que l’on ne vit qu’une seule fois », comme elle l’appelle.

« Être là, tout est là », telle est la philosophie qui guide la présence de Carole Patry au côté d’un patient, dans un esprit de pleine conscience. Écouter le patient, tenir sa main, lui chanter une chanson… Montfort étant un hôpital de soins aigus, il n’est pas fréquent que les patients décèdent ici, mais l’équipe de soins palliatifs est très présente dans les dernières semaines, les derniers jours.

« À mon avis, la façon dont on meurt a un impact sur ceux qui restent », affirme Carole Patry. « Mourir en colère, mourir sans avoir fait le ménage … Ce n’est pas évident de partir en paix. » Carole Patry, la fin de soixantaine bien active, prêche par l’exemple. Elle va confier une copie de ses mémoires à ses enfants et petits-enfants : son histoire et son arbre généalogique, bien sûr, mais aussi tous les secrets de la famille car selon elle, « les secrets, c’est des prisons ».

Geneviève Picard
Geneviève est directrice de l'équipe des communications à Montfort depuis 2014. Quand elle n'est pas en train d'écrire pour le Journal Montfort, elle est maniaque de lecture, adore le yoga, vient travailler en vélo mais seulement quand il fait beau, et ne fait jamais, jamais la cuisine.