Légalisation : ça change « pot » grand-chose…

168
Photo : Radio-Canada

Dans les médias, on entend beaucoup parler de la légalisation du cannabis qui devrait entrer en vigueur le 17 octobre. Qu’est-ce que ça change pour les gens qui travaillent à Montfort?

En fait, ça ne changera pas grand-chose!

Nos politiques demeurent les mêmes: il est déjà défendu de se présenter au travail sous l’influence d’alcool ou de drogues, donc le cannabis est déjà couvert dans ce groupe. Même s’il est légal de boire de l’alcool, on ne va pas faire des shooters de tequila à l’heure du lunch. Après le 17 octobre, on ne pourra pas fumer un joint durant sa pause-repas et revenir au travail sous l’influence du cannabis. C’est aussi simple que ça!

Comme le décrit le Code de conduite de Montfort, lancé en février 2018,

« Je sais que mon travail nécessite toute mon attention et je ne me présente pas au travail avec les facultés affaiblies, par exemple sous l’influence de l’alcool, du cannabis, de drogues illicites ou d’autres substances. »

La consommation de cannabis à des fins médicales est déjà légale au Canada depuis 2001. Une politique est en place à Montfort pour encadrer la consommation de cannabis par nos patients, pour des raisons médicales.

Entre autres, la politique explique qu’un patient qui fume ou vapote du cannabis doit respecter notre politique sur le milieu de travail sans fumée.

En effet, puisque le terrain de l’hôpital est complètement sans fumée depuis le 1er janvier 2018, l’interdiction de consommer du cannabis s’ajoute à l’interdiction de fumer une cigarette ou de vapoter sur le terrain de l’hôpital.

Un hôpital 100% sans fumée… ou presque

Parlant d’interdiction de fumer la cigarette sur le terrain de l’hôpital, la majorité des membres du personnel de l’hôpital se sont conformés rapidement au nouveau règlement provincial pour un hôpital 100% sans fumée, mais nous sommes toujours en période d’ajustement pour certains patients.

« D’ailleurs, Montfort continue à collaborer avec Santé publique Ottawa pour accroître la sensibilisation et l’adhésion des fumeurs à la nouvelle réglementation », affirme Linda Lessard, présidente du groupe de travail Hôpital sans fumée.


Pour plus d’information :

Geneviève Picard
Geneviève est directrice de l'équipe des communications à Montfort depuis 2014. Quand elle n'est pas en train d'écrire pour le Journal Montfort, elle est maniaque de lecture, adore le yoga, vient travailler en vélo mais seulement quand il fait beau, et ne fait jamais, jamais la cuisine.