C’est avec honneur mais surtout avec humilité que l’Hôpital Montfort a signé une entente avec le Centre Wabano afin de recevoir des conseils, le 1er novembre.

La signature de l’entente a eu lieu lors d’une émouvante cérémonie au magnifique Centre Wabano, sur le chemin Montréal, entouré d’oeuvres d’artistes autochtones.

Roger Daybutch

La cérémonie a débuté par un témoignage Roger Daybutch, un Aîné de la nation algonquine, qui s’est présenté en langue Anishinabowin avant de raconter une anecdote sur la naissance de sa petite-fille au Centre familial de naissances, il y a deux ans.

Le médecin et les infirmières présentes s’étaient dis surpris – mais surtout émus – lorsque la marraine de la petite fille est entrée dans la chambre et a commencé à jouer du tambour, afin que le bébé fasse connaissance avec le rythme du tambour de ses ancêtres dès le moment de sa naissance.

Pour sa part, Dr Bernard Leduc, PDG de Montfort, a déclaré que « nous reconnaissons l’importance d’offrir un environnement accueillant et une bonne expérience aux autochtones qui reçoivent des soins et des services à Montfort. Au cours des dernières années, nous avons collaboré de plus en plus avec le Centre Wabano pour avoir des conseils afin de développer des services qui répondent mieux aux besoins des communautés autochtones et l’entente formalise cette collaboration.  »

Nous sommes conscients que nous pouvons, et devons, faire mieux pour lutter contre le racisme et la discrimination au sein de notre organisation et pour comprendre les besoins de nos patients des communautés Inuits, Métis et des Premières Nations afin d’offrir des services adaptés à leurs cultures. 

Dr Bernard Leduc

En tant que centre d’excellence pour les services de santé autochtones, Wabano guidera et aidera Montfort à créer un environnement sûr et accueillant et à devenir l’hôpital de choix pour les autochtones.

Par la suite, Ann Salvador, conseillère exécutive pour les stratégies et les innovations cliniques, a donné des exemples des réalisations récentes de Montfort afin de créer un environnement sûr et accueillant et à devenir l’hôpital de choix pour les autochtones, grâce aux conseils de Wabano.

Allison Fisher, directrice de Wabano, a parlé avec sagesse de l’importance d’établir des liens et d’avoir des conversations difficiles afin de collaborer et de pouvoir enfin s’attaquer au racisme systémique. Comme partenaires, nous nous engageons à nous attaquer aux besoins spécifiques des populations autochtones, a-t-elle assuré.

À la fin de la cérémonie, Dr Leduc, au nom de l’Hôpital Montfort, a remis au Centre Wabano un bol sculpté en érable à Giguère par M. Lucien Bradet. En échange de quoi, Mme Fisher et les gens de Wabano ont donné une oeuvre magnifique de l’artiste Mohawk Lee Claremont. Intitulé “Nouveaux débuts”, ce tableau représente la manière traditionnelle de transporter les bébés. L’oeuvre sera exposée avec fierté au Centre familial de naissances. Miigwetch!

Suzanne Robichaud (DSC Montfort), Donna Lyons du Centre Wabano, ainsi que France Morin, Ann Salvador et Dr David McCoubrey, de Montfort.

Geneviève est directrice de l'équipe des communications à Montfort depuis 2014. Quand elle n'est pas en train d'écrire pour le Journal Montfort, elle est maniaque de lecture, adore le yoga, vient travailler en vélo mais seulement quand il fait beau, et ne fait jamais, jamais la cuisine.