Utiliser moins d’opiacés : l’équipe Qualité en chirurgie remporte un prix provincial

507
Mychèle Rhéaume, gestionnaire, s’est engagée à présenter le prix à chacun des ses quatre cercles de la qualité en Préadmission, Chirurgie de jour, Bloc opératoire et Salle de réveil.

Le Réseau d’amélioration de la qualité des soins chirurgicaux en Ontario (ON-SQIN) est une communauté de pratique qui représente tous les hôpitaux et toutes les spécialités de la province.

Les membres du Réseau ON-SQIN, qui communiquent entre eux via des webinaires d’information, des réunions et la conférence annuelle sur l’amélioration des soins chirurgicaux, partagent leurs idées et pratiques et travaillent ensemble en utilisant les données cliniques qui leur sont fournies par l’entremise du National Surgical Quality Improvement Program de l’American College of Surgeons (ACS NSQIP) pour améliorer les soins.

Notre groupe de l’Hôpital Montfort fut nominé pour un prix d’excellence en implémentation de l’amélioration de la qualité.

Nous avons gagné parmi les 3 autres compétiteurs, soit CHEO, l’Hôpital d’Ottawa et North York General !!

Notre premier beau résultat fut l’amélioration de 29 % dans la réduction du nombre de comprimés d’opiacés (35 à 25) qui sont prescrits après une chirurgie.  Ceci est un beau changement qui réduit le détournement des opiacés; une stratégie pour s’attaquer à cet enjeu pancanadien.

Notre équipe est fière d’avoir accepté le prix au nom de tous les intervenants qui ont contribué de prêt ou de loin à l’initiative de 2019 sur la bonne gestion des opiacés :

  • Andrée Buckland – Évaluatrice chirurgicale clinique
  • Dre. Suleena Duhaime – Chirurgienne championne du programme
  • Mychèle Rhéaume – Gestionnaire clinique services périopératoires – Lead administratif
  • Marcelle B. Thibeault – Directrice clinique – Marraine du programme

Pour moi c’est le patient qui est le plus important et la raison d’être infirmière. 

Ce fut un plaisir de participer à cette initiative et de collaborer afin que les patients pussent bénéficier des soins de qualité.

Le patient est la raison pour laquelle nous sommes tous là, n’est-ce pas?

Andrée Buckland

Pour cette année, l’équipe qualité en chirurgie à Montfort, de concert avec le groupe provincial et international, va se pencher sur le programme de récupération améliorée après la chirurgie. Une attention particulière sera portée sur la durée moyenne de séjour des patients après une chirurgie colorectale, où il y a un potentiel de réduire la durée moyenne de séjour de 2 à 3 jours, et viser une journée après une hystérectomie. 

Le programme de récupération améliorée après la chirurgie met en lumière des pratiques chirurgicales exemplaires et est constitué de plusieurs principes fondés sur des données probantes. Il permet de meilleurs résultats pour les patients chirurgicaux, notamment une expérience améliorée pour le patient, une durée de séjour réduite, des taux de complications réduits et moins de réadmissions. 

Marcelle Thibeault
Marcelle est directrice du programme de chirurgie à Montfort depuis 2014. Adepte de lecture et maniaque de voitures sportives, quand elle n’est pas au travail, Marcelle est surement en train de dévaler les pistes doubles diamants du Mont-Tremblant avec son fils.