Roger Matte : placoter au service de sa communauté

324

Si vous vous pointez à l’entrée principale de l’Hôpital Montfort un jeudi avant-midi, vous risquez d’être chaleureusement accueilli par Roger Matte — un homme originaire de St-Tite (Québec), dont la bonne humeur est contagieuse, qui consacre depuis longtemps ses énergies au service d’autrui.

Gradué de l’Université de Sherbrooke avec une maîtrise en commerce, Roger a fait partie de la Société des conseillers en relations industrielles, maintenant connue sous l’Ordre des conseillers en ressources humaines agréés.

Il a débuté sa carrière à Hydro Québec, qui l’a recruté pour l’analyse des postes sous ses divers syndicats. Pendant les 22 années suivantes, il a œuvré en gestion de projets, en gestion des opérations, en planification stratégique ainsi qu’en ressources humaines au sein du gouvernement fédéral canadien.

Grâce à son expertise, il s’est ensuite joint pendant cinq ans au Bureau international du travail — un organisme sous la gouverne de l’ONU — où il a réalisé une mission au Congo, en Libye et en Éthiopie. Ces missions portaient principalement sur des enquêtes et des analyses liées à l’évaluation des postes et à la rémunération.

Au cours de sa vie, Roger a aussi fait du bénévolat au sein de nombreuses organisations. Depuis dix ans, il consacre une partie de son temps et de son énergie à Montfort. « Je fais du bénévolat depuis plus de 35 ans. Pour moi, c’est très important de redonner à ma communauté, » affirme Roger.

« Après ma retraite, j’ai décidé d’abandonner la paperasse pour faire plus de placotage! »

Fidèle à sa décision et à son besoin de tisser des liens avec les autres, Roger accueille, dirige et accompagne au besoin, les patients et les familles qui visitent Montfort.

Mais redonner à sa communauté signifie encore plus que d’offrir de son temps et de son talent. Pour Roger, qui vit la philanthropie dans tous ses sens, ça signifie aussi d’offrir de son trésor.

C’est pourquoi il est donateur de longue date à la Fondation Montfort.

« Ce qui m’a motivé à commencer à faire des dons à Montfort est la campagne S.O.S. Montfort. Je ne voulais pas voir mon hôpital fermer ses portes. »

En plus d’avoir poursuivi une carrière professionnelle et une carrière de bénévolat des plus enrichissantes, Roger a également entretenu une histoire d’amour pendant 56 ans, avec son épouse Lise. Il a trois garçons — qui ont suivi dans ses traces en devenant fonctionnaires — ainsi que plusieurs petits enfants.

Nous sommes heureux de compter ce Citoyen du monde — un titre que lui accordé le Comité canadien pour le 50e anniversaire des Nations Unies en 1995 — parmi les membres de la grande famille Montfort!

Roger, merci d’être un homme si passionné et généreux. Il nous fait chaud au cœur de savoir que quiconque franchit les portes de notre hôpital est entre si bonnes mains.

Chantal Renaud
Chantal est gestionnaire des communications et des relations avec les donateurs à la Fondation Montfort. Dans ses temps libres, elle aime lire, cuisiner, magasiner, décorer, regarder des séries télévisées, se détendre au spa et se promener en Ninja.