Scrubs et microbes

594

En tant que professionnels de la santé, on est sensibilisés à l’importance de toute sorte de choses : le lavage des mains, tousser dans son coude, mettre des équipements de protection… toutes des mesures pour nous protéger des microbes, finalement.

On voit clairement que les scrubs de Mychèle ne sont plus très propres après une journée de travail.

Cela dit, avez-vous déjà pensé que votre uniforme pourrait vous rendre malade ? C’est ce qu’on s’est amusé à constater au Bloc opératoire, récemment.

On a eu l’idée de passer nos scrubs à la lumière ultraviolette, avec du Glo GermMD, après une journée de travail. Oh boy, c’était toute une surprise ! Ça reluisait de partout !

C’était vraiment dégueulasse !

Cet exercice nous a fait réaliser l’importance de garder nos uniformes à l’hôpital, pour éviter de contaminer des gens à l’extérieur.

C’est important pour moi de ne pas ramener ça à la maison. Je ne veux pas contaminer ma famille à cause de quelque chose qui serait sur mes scrubs.

« Mais, ça part au lavage », me direz-vous ? Il faut savoir que les machines qui lavent nos scrubs sont industrielles et que c’est lavé à l’eau très chaude. Je ne mettrais pas ça dans mon lavage à la maison…

La morale de cette histoire est simple : gardons nos microbes — et nos scrubs — à l’hôpital!

Mychèle Rhéaume
Mychèle est gestionnaires des soins periopératoire depuis 2018, mais employée de Montfort depuis 2013. Quand elle n'est pas au travail, elle aime bien cuisiner et essayer des nouvelles recettes pour ses amies, et elle passe beaucoup de temps à s'amuser avec sa fille de 6 ans qui la garde très occupée!