Le secret d’un enseignement efficace

1227
Le secret d’un enseignement efficace

À Montfort, l’éducation au patient fait partie du quotidien. C’est une partie intégrante d’un hôpital universitaire, en plus de contribuer à offrir des soins exemplaires centrés sur la personne. Ultimement, cela a un impact positif sur la satisfaction du patient.

Mais qu’est-ce qu’un patient satisfait? Le patient est satisfait, entre autres, lorsqu’il reçoit l’information nécessaire lui permettant d’effectuer une transition sécuritaire lors de son congé de l’hôpital. C’est là qu’intervient la notion des « 3 bons » pour un enseignement efficace. Ça rappelle d’ailleurs un groupe de professionnels qui a aussi quelques « bons » à vérifier lors de l’administration des médicaments… et bien, c’est le même principe!

  1. Bonne information : il s’agit de trouver des données fondamentales qui répondent le mieux aux questions des patients et de leurs proches. Pour ceci, Montfort a toute une panoplie des documents de qualité présentant de la bonne information.
  2. Bonne personne : c’est celle qui possède l’autonomie pour mettre en pratique l’information reçue. En d’autres termes, il s’agit de « l’apprenant-clé » qui peut être le patient, ou une autre personne significative.
  3. Bonne méthode : la méthode teach-back est un processus bidirectionnel où le professionnel transmet l’information à l’apprenant-clé, puis ce dernier réexplique le concept en ses propres termes. Cela permet de s’assurer que l’information est bien reçue et comprise, que le professionnel a répondu aux questions et permet de rectifier le tir, si nécessaire.

Comme vous pouvez le constater, cette notion est applicable non seulement auprès des patients, mais aussi partout où l’on fait de l’enseignement.

Un enseignement efficace aux patients et à leurs proches favorise l’autonomie dans la gestion des autosoins avec comme conséquences majeures une diminution du taux des réadmissions, l’amélioration de l’expérience hospitalière et la satisfaction des patients et des familles.

Judith Makana
Judith travaille à Montfort depuis 2008, d'abord comme infirmière et maintenant comme éducatrice clinique (en passant par aide-soignante, préposée et commis). Dans ses temps libres, Judith bouffe des films d'action (Jason! Jean-Claude!), après quoi elle retrouve le calme en allant marcher dans les rues de son quartier.