Télésanté : on offrira bientôt des consultations en obstétrique

116

L’obstétrique… C’est quoi? Le mot peut sembler épeurant, mais cela est tout simple. L’obstétrique c’est une catégorie de soins que l’on offre aux femmes enceintes afin de suivre leur grossesse et donner un suivi après la naissance de leur enfant.

Nous avons tous un horaire chargé de nos jours et il peut être difficile d’insérer un rendez-vous à la clinique entre les activités familiales, les tâches quotidiennes, etc.

L’équipe d’obstétrique a bien vu que des rendez-vous à distance pouvaient accommoder plusieurs familles. Ils se sont alors dit que de commencer à offrir de la télésanté semblait une solution tout à fait appropriée.  

À la base, une femme qui visite la clinique d’obstétrique aura trois consultations : la première visite, le post-partum (après accouchement) et le suivi après la naissance. Lorsque la patiente arrive à l’hôpital, elle rencontre l’infirmière et son médecin. Parfois, les rencontres peuvent être plus longues et l’horaire des rendez-vous s’en voit tout de suite affecté. Les médecins peuvent avoir du retard dans leur journée et l’expérience des patientes devient moins optimale.

Stéphanie Lafontaine, infirmière auxiliaire en obstétrique

La première patiente pouvant bénéficier d’une rencontre en télésanté a été vue par Stéphanie Lafontaine, infirmière auxiliaire, le 22 août dernier.

Le système s’apparente à celui de Skype, mais est complètement sécurisé. « C’est encore un processus qui est testé » dit Stéphanie, « parfois la connexion est lente, mais en général les patientes et les médecins sont très satisfaits de ça ».  Ce qui facilite la tâche de tout le monde est que les informations sont accessibles à l’avance. Pas besoin d’attendre que la patiente les envoie, que la commis les reçoive, etc.

Dans un avenir très rapproché, les rencontres en obstétrique se feront que par télésanté. « Aussi bien s’y préparer tout de suite! De toute façon, ces rencontres à distance sont à l’avantage de tout le monde. Ça prend entre 15 et 20 minutes et c’est fini », ajoute Stéphanie. « On évite les déplacements, les frais de stationnements, etc. D’autant plus que la clinique est très performante et plus efficace de cette façon. Qui ne voudrait pas avoir accès à ce service ? »

Méganne Leblond
Méganne est stagiaire avec l’équipe des communications à Montfort depuis 2019. Quand elle n’est pas en train d’écrire pour le Journal Montfort, elle est surement en train de s’informer sur les nouvelles du sport, de se cacher les yeux devant un film d’horreur, ou d’écouter en boucle les chansons de Fred Pellerin.