Éloges pour Montfort d’une stagiaire en recherche

171

Julie Malatier-Ségard, étudiante en 3ème année de l’École d’ingénieurs Polytech d’Angers, spécialité Génie biologique et santé, a effectué un stage du 2 mai au 2 août 2019 au laboratoire de recherche de Dre Céline Aguer, chercheur à l’Institut du Savoir Montfort (ISM). Julie arrivait de la région du Pays de la Loire, en France.

Durant son stage en Ontario et plus particulièrement à Montfort, Julie a apprécié la qualité de la supervision et les personnes qui l’ont entourées et a également été interpellée par le fait francophone. Les commentaires ci-dessous sont tirés de son rapport de stage.

« Ces trois mois de stage m’ont permis de découvrir le milieu de la recherche de manière plus approfondie. J’ai pu voir comment fonctionnait un laboratoire, mais aussi et surtout, comprendre et participer à l’ensemble du projet de recherche. J’ai appris de nouvelles techniques de laboratoires. En effet, j’ai pu évaluer ma capacité à travailler en équipe et améliorer mon esprit critique.

En plus de m’avoir apporté des connaissances et des outils nécessaires à mon avenir professionnel, cette expérience m’a permis de découvrir une nouvelle culture.

J’ai rencontré des personnes formidables avec qui je resterai en contact, j’ai voyagé dans différentes villes du Canada et des Etats-Unis et j’ai découvert de nouvelles choses sur moi et ma capacité à m’adapter. Je garde donc un très bon souvenir de cette expérience qui fut pour moi enrichissante autant d’un point de vue professionnel qu’humain.

Depuis le XVIIe siècle, la langue française fait partie intégrante de l’histoire de l’Ontario. Étant minoritaire, elle aurait pu être reléguée au second plan. Pourtant la communauté francophone, représentant seulement quatre pour cent de la population de l’Ontario, s’est battue pour qu’il en soit autrement.

Différents événements ont rythmé l’histoire des Franco-Ontariens et Franco-Ontariennes, notamment la lutte symbolique de l’Hôpital Montfort en 1997. En gagnant le procès, l’Hôpital Montfort d’Ottawa s’impose comme symbole de survie de la langue française et un lieu d’affirmation des droits linguistiques des Franco-Ontariennes et des Franco-Ontariens.

La capitale, théâtre de la lutte juridique, a donc joué un rôle important dans l’histoire de la communauté francophone. Aujourd’hui, dans une ville où certains parlent de bilinguisme de surface, il est important pour les francophones d’Ottawa de se rappeler du mouvement populaire SOS Montfort. Ce dernier sert toujours d’exemple dans les écoles de langue française de l’Ontario, pour illustrer la persévérance de la communauté franco-ontarienne dans la lutte pour sa survie (Perron Roach, 2015).

Mais alors, est-ce que l’Hôpital Montfort a encore un rôle à jouer pour affirmer le nouveau statut du bilinguisme à Ottawa ? »