Marie-Josée Martel : patiente satisfaite, donatrice, membre du CA, et plus encore 

281

Comment décrire Marie-Josée Martel en un seul mot? Le premier qui me vient en tête est : passionnée! Dotée d’une attitude positive et d’un enthousiasme contagieux, cette femme chaleureuse et entraînante sait semer la bonne humeur et capter l’attention de ses interlocuteurs.

Marie-Josée possède tout un lien d’appartenance à notre organisation. Elle est née à Montfort, a reçu des soins à Montfort, a fait des dons à la Fondation Montfort, a été membre du Conseil de la démarche qualité de Montfort et siège maintenant aux conseils d’administration de l’hôpital et de la Fondation.

Marie-Josée Martel (au centre, en rouge) en compagnie de membres du conseil d’administration de l’Hôpital Montfort, lors d’une rencontre au centre Wabano, à Ottawa.

Ayant œuvré au sein des divers ministères fédéraux, elle a acquis une vaste expérience en prestation de services et a consacré une grande partie de sa carrière à l’amélioration des services offerts aux Canadiens.

« Moi, je suis une passionnée de service, » affirme-t-elle. « Je suis curieuse et je vais à la source pour identifier les lacunes et les plus importants moteurs de satisfaction. J’utilise ensuite ce que j’apprends pour transformer les environnements et améliorer les services offerts aux citoyens. »

En 2000, Marie-Josée a participé à la création de l’Institut des services axés sur les citoyens (ISAC). Cet organisme regroupe tous les paliers gouvernementaux et fait de la recherche sur la satisfaction des clients et l’amélioration des services publics aux citoyens et aux entreprises.

Elle a pris une retraite bien méritée en 2010. Quelques mois plus tard, elle était victime d’un accident qui lui causait de multiples fractures. C’est alors qu’elle a bénéficié d’excellents soins et services aux cliniques d’orthopédie et de physiothérapie à Montfort.

« J’étais tellement reconnaissante des soins que je recevais à Montfort et je me demandais : qu’est-ce que je pourrais bien faire pour aider? »

« Et c’est à ce moment-là que j’ai appris que Montfort avait une fondation. Alors je suis devenue donatrice et mon premier don était un don désigné pour la clinique de physiothérapie » , raconte-t-elle.

« Plus tard, j’ai accepté avec enthousiasme de me joindre au Conseil de la démarche qualité de l’hôpital quand on me l’a proposé. Ça m’a permis de constater l’engagement des hommes et des femmes de Montfort qui se dévouent en prodiguant des services de qualité et en démontrant une volonté d’apprendre pour continuer de s’améliorer. »

Marie-Josée en visite à Yellowknife, aux Territoires du Nord-Ouest, afin d’y donner une formation.

À titre d’associée de l’ISAC, Marie-Josée continue à travailler en animant des formations menant à l’obtention d’une certification et d’un titre de professionnel en prestation de services pour les employés de premières lignes et ainsi que pour le personnel de gestion. 

« J’ai toujours rêvé de voir les employés qui offrent des services aux citoyens enfin être reconnus comme les professionnels qu’ils sont. » 

Marie-Josée satisfait ainsi sa soif d’apprendre et comble sa passion profonde pour le partage des connaissances. Elle en profite également pour bâtir des relations solides et significatives avec des gens de toutes les provinces et territoires, ce qui explique son vaste réseau professionnel. 

Malgré quelques obstacles en cours de route, elle continue d’avoir de l’impact dans bon nombre de communautés canadiennes. Comme vous pouvez le constater, ça prendra beaucoup plus que quelques fractures pour empêcher Marie-Josée Martel de vivre une vie enrichissante, remplie de passion, de découvertes, d’apprentissage et de services exceptionnels à la clientèle.

Quel bonheur pour la Fondation Montfort et l’Hôpital Montfort de pouvoir la compter au sein de notre équipe!

Chantal Renaud
Chantal est gestionnaire des communications et des relations avec les donateurs à la Fondation Montfort. Dans ses temps libres, elle aime lire, cuisiner, magasiner, décorer, regarder des séries télévisées, se détendre au spa et se promener en Ninja.