Camille Hamm : infirmière, skieuse et réserviste navale

241

La dernière année fut remplie d’aventures palpitantes pour Camille Hamm, infirmière autorisée au 5C Chirurgie.

De la complétion de son baccalauréat universitaire en soins infirmiers à Thunder Bay, à un déménagement à Ottawa, à un premier emploi en soins infirmiers à l’Hôpital Montfort, à une compétition de ski de fond internationale en Russie… et bientôt son premier déploiement en tant que réserviste dans les Forces canadiennes. Tout ça, et elle n’a que 23 ans!

Camille en ski de fond

Passionnée par ses métiers et ses passe-temps, Camille a commencé à pratique le ski de fond au jeune âge de trois ans. Quelques années plus tard, elle commença à participer à des compétitions de ski de fond provinciales et nationales tout en continuant ses études secondaires et universitaires à Thunder Bay.

Changement de pouls, les étés des trois dernières années furent passés à l’autre bout du pays, à Victoria en Colombie-Britannique où elle travaillait comme officier de Guerre navale pour les Forces armées canadiennes.

Ayant récemment terminé ses études et sa formation militaire, elle décide de s’installer à Ottawa pour un emploi à temps plein comme infirmière autorisée à l’Hôpital Montfort, tout en continuant de jongler le ski, l’entraînement pour les demi-marathons et un emploi à temps partiel dans la réserve navale.

En mars dernier, Camille a eu la chance de faire un voyage de rêve à Krasnoyarsk, en Russie, alors qu’elle représentait le Canada en ski de fond lors de sa première compétition internationale, les World University Games.


« Go hard or go home! » est la devise qui la représente le mieux.

Bien qu’elle mène une vie très occupée, Camille se dit chanceuse d’être quelqu’un d’extrêmement organisé pour s’assurer de toujours planifier du temps pendant la semaine pour voir ses amis, jouer du piano, s’amuser un peu et écouter son émission de télévision préférée, This is Us.

Apprenez à connaître davantage cette jeune femme inspirante :

Pourquoi as-tu choisi de devenir infirmière?

J’ai toujours été intéressée par le domaine de la médecine et je pensais que devenir infirmière serait la meilleure façon de m’intégrer dans le domaine de la santé. Je suis passionnée par le corps humain et la santé et j’adore rencontrer et soigner mes patients tous les jours!

Qu’est-ce qui t’a attiré à Montfort et au 5C?

J’ai poursuivi mes études postsecondaires en anglais, mais j’ai toujours voulu travailler en français puisque c’est ma langue maternelle. Provenant de Thunder Bay, dans le nord-ouest de l’Ontario, j’ai toujours pensé qu’Ottawa serait une bonne place où commencer ma carrière comme infirmière. Pendant ma quatrième année d’études, j’ai fait un de mes stages de consolidation à Montfort au 5C et par la suite j’ai postulé pour un des postes disponibles à l’étage. J’adore le travail de l’unité, le rythme de l’étage et surtout l’équipe incroyable au 5C!

Peux-tu nous expliquer ce que tu fais au juste dans la réserve marine?

Dans la réserve navale, je suis un officier de Guerre navale et mon rang actuel est Ens 1 (autrement connu comme ‘Sub-Lieutenant’ en anglais). Les Officiers de guerre navale gèrent et dirigent la stratégie, la tactique et les procédures maritimes pour l’utilisation des navires, des sous-marins et des aéronefs, des capteurs maritimes, du renseignement brut de combat et des systèmes d’armes. Alors, mon emploi dans les Forces n’a aucun rapport avec les soins infirmiers!

Comment arrives-tu à consolider ton emploi en tant qu’infirmière et celui en tant que réserviste navale, surtout lors de déploiements?

Deux jeunes réservistes militaires qui sourient
Camille en uniforme militaire

En tant que réserviste, je peux choisir les temps pendant l’année qui fonctionnent avec mon horaire de travail pour m’entraîner ou être déployée. Je n’ai aucune obligation de partir en déploiement. Au mois de mai, je quitterai Ottawa pour aller vivre à Halifax pour l’été. De là, je vais être placée sur un navire. Je ne sais pas encore où je serais envoyée, mais j’ai très hâte à cette prochaine aventure!

J’ai la chance d’avoir une superbe gestionnaire au 5C qui m’a accordé un congé sans solde pour l’été pendant mon déploiement. Je me sens tellement chanceuse de travailler dans un endroit comme Montfort qui soutient ses employés. Lorsque mon contrat avec les Forces sera terminé, je reviendrai travailler comme infirmière au 5C à la fin du mois d’août.

Que mettras-tu dans tes valises en partant pour ton déploiement?

Pour mon premier déploiement, je m’assurerai d’apporter mes collations préférées, des produits de beauté et des livres pour que je puisse me sentir chez moi même dans le milieu de l’océan!

Quels défis t’apportent ton métier d’infirmière versus ton métier de réserviste navale?

Mes deux métiers sont semblables dans le sens que je dois toujours penser à tous les facteurs qui peuvent avoir un impact sur une situation. Comme infirmière, mes décisions ont un impact direct sur la santé et le bien-être de mes patients, donc il très important que j’évalue mes options avant de réagir.

Jeune réserviste marine navale sur un bateau
Camille sur un navire militaire

Dans la marine, mes actions ont aussi un gros impact sur la vie des autres marins sur le navire. Je suis responsable d’assurer la sécurité du navire ainsi que du personnel à bord et beaucoup de différents facteurs viennent influencer mes décisions, comme les parcours de navigations, les heures de départs et la façon dont je dirige les mouvements du bateau. 

Quelle est ta destination de rêve pour aller faire du ski de fond?

La Norvège! J’ai rencontré beaucoup d’amis de la Norvège lors de mon voyage en Russie. Voir toutes leurs photos des montagnes et des pistes de ski de fond m’a donné envie d’aller leur rendre visite.

Comment te prépares-tu juste avant une course de ski?

Pour me préparer pour une course, j’ai toujours la même routine. Le matin, je me lève et je mange toujours du gruau avec une banane, du beurre d’arachide et le plus important, une grosse tasse de café! J’aime écouter de la musique avant ma course lorsque je fais mon réchauffement. Autre que ça je suis relativement relaxe avant mes courses!

Peux-tu nous raconter en quelques lignes les moments forts de ton expérience en Russie?

Mes courses de ski de fond en Russie ont été les plus difficiles de ma vie. Les parcours étaient très montagneux et le niveau de compétition était beaucoup plus élevé que ce à quoi j’étais habituée au Canada. Bien que je n’aie pas remporté de médailles en Russie, j’ai eu de très bonnes courses et je suis fière de mes résultats. 

Vêtements de ski de fond, scrubs ou habit d’officier?

Les scrubs sont définitivement mon uniforme préféré! Ils sont super confortables et j’aime pouvoir m’habiller comme un jardin de fleurs tous les jours.

As-tu des recommandations d’activités à faire à Thunder Bay, Ottawa et Victoria?

  • Thunder Bay : faire de la randonnée au Parc Provincial Sleeping Giant – la vue est incroyable!
  • Ottawa : Faire du ski de fond ou de la randonnée dans le parc de la Gatineau.
  • Victoria : Visiter les plages le long du détroit Juan de Fuca.

Qui t’inspire dans la vie?

Mes collègues sont les personnes qui m’inspirent le plus dans la vie! Je suis tellement chanceuse de travailler avec une équipe d’infirmières et d’infirmiers qui sont tellement passionnés par leurs métiers et font tout dans leur possible pour créer le meilleur environnement de rétablissement pour nos patients.

 À 23 ans, tu as accompli beaucoup, quelle est la chose dont tu es le plus fière?

Jusqu’à présent, mon voyage en Russie est l’accomplissement dont je suis la plus fière. J’ai dû m’entraîner et performer très fort pour pouvoir me qualifier, et ensuite pour me préparer pour mes courses. Je suis très contente de mes résultats.

Camille en Russie
Gabrièle Caza-Levert
Gabrièle est conseillère avec l'équipe des communications à Montfort depuis 2013. Quand elle n'est pas en train d'écrire pour le Journal Montfort, vous pourrez surement la retrouver sur un terrain de volleyball ou de frisbee, dans la cuisine, à une réunion de famille/d'amis ou en chemin vers sa prochaine escapade.