Un 22e pas comme les autres!

346
Sylvie Bélanger, première personne à recevoir ses crêpes le matin du 22 mars, entourée de quelques collègues.

Le 22 mars dernier, le vert était à l’honneur! Nous célébrions le 22e anniversaire du Mouvement SOS Montfort. Une journée qui n’a effectivement pas passé sous silence, puisqu’à partir de 7 h du matin, les employés ont pu profiter d’un déjeuner de crêpes et de véritable sirop d’érable.

Notre première participante à ce déjeuner était en ligne à 6 h 50, attendant fébrilement de pouvoir manger ces délicieuses petites crêpes.

Linda Lessard, Carl Nappert, Sophie Parisien et Caroline Roy-Egner.

Des crêpes et du sirop d’érable ont été distribués à la cafétéria par des des membres de la direction ainsi que par le président du conseil d’administration.

Ce repas était servi pour une modique somme de 2 $ pour trois crêpes et était gratuit pour les membres du Club social Montfort.


Près DE 300 BILLETS ONT ÉTÉ VENDUS et le montant recueilli a été versé à LA FONDATION MONTFORT!

Des membres d’une équipe des cliniques ambulatoires étaient venus bien préparés, avec leur fruits et leur crème fouettée…

Plusieurs équipes de travail se sont présentées et même que certains ont apporté des garnitures spéciales. C’était l’occasion de célébrer mais aussi de passer un bon moment avec ses collègues.

Daniel Dumas, Linda Lessard et Marc Pomerleau.

Les employés ont aussi affiché leurs couleurs à l’occasion de cette journée bien spéciale. Plusieurs ont porté différentes nuances de vert, couleur principale du drapeau franco-ontarien.

L’événement fut un tel succès que nous avons même manqué de sirop d’érable!  Nous reviendrons en force l’an prochain, armés de plusieurs barils de sirop d’érable…


Si vous souhaitez devenir membre du Club social Montfort, veuillez communiquer avec les membres par courriel ou par téléphone.

Méganne Leblond
Méganne est stagiaire avec l’équipe des communications à Montfort depuis 2019. Quand elle n’est pas en train d’écrire pour le Journal Montfort, elle est surement en train de s’informer sur les nouvelles du sport, de se cacher les yeux devant un film d’horreur, ou d’écouter en boucle les chansons de Fred Pellerin.