Redonner en famille

391
Trois adultes dans l'entrée principale de l'hôpital qui sourient
Josée Shymanski, Sylvie Alie et François Alie

Mme Sylvie Alie, 81 ans, et M. François Alie, 85 ans, sont bénévoles à Montfort depuis huit ans. C’est leur fille Josée Shymanski, gestionnaire en prévention des infections, qui les a encouragés à venir donner de leur temps ici.

Le bénévolat fait partie du quotidien du couple Alie depuis toujours. À Montfort, Mme Alie est surtout à l’accueil et M. Alie à l’inscription de l’orthopédie, mais leur bonté rayonne aussi à l’extérieur des murs de l’hôpital.

« Je donne de mon temps depuis que je suis adolescente, » dit Mme Alie. « Que ce soit à Montfort, avec le mouvement des guides, la popote roulante, les femmes battues, la Fédération des femmes canadiennes française, les enfants en difficulté d’apprentissage, la paroisse St-Gabriel ou les Bergers de l’espoir, c’est important pour moi de redonner à ma communauté. »

De son côté, M. Alie s’occupe aussi de livrer des paniers de Noël, de ramasser les offrandes à l’église ou d’offrir son assistance avec les scouts.

Josée ajoute que la maison de ses parents, c’est comme un entrepôt de produits d’hygiène personnelle. Ils recueillent des échantillons dans les hôtels ou parmi leurs amis pour en faire des trousses pour les gens dans le besoin.

Avant de prendre sa retraite, M. Alie a travaillé comme technicien en électronique au Conseil national de recherche pendant 36 ans, où il a collaboré avec des chercheurs pour les aider à faire vivre leurs innovations. Quant à elle, Mme Alie enseignait et travaillait pour le gouvernement fédéral.

À leur retraite, le couple a façonné d’eux-mêmes une camionnette de camping qu’ils ont conduit en Floride pour profiter du soleil six mois par année, pendant 10 ans. En 1999, M. et Mme Alie ont vendu leur roulotte pour pouvoir explorer le monde. Depuis, ils ont voyagé dans plus de 30 pays, dont leurs coups de cœur : la Chine et la Tunisie.

« On a été très chanceux dans notre vie, on a eu des carrières enrichissantes, on a trois beaux enfants intelligents qu’on adore, on a vécu des expériences à travers le monde, et on veut que les autres puissent profiter de notre bonheur, » affirme Mme Alie.

Montfort, c’est une partie importante de la vie de la famille Alie.

« Ça fait 56 ans qu’on vit à cinq minutes de l’hôpital, notre fille travaille ici et j’ai même testé les excellents services d’orthopédie avec Dr Prud’homme-Foster, » dit M. Alie.

Bien qu’ils ne se voient pas si souvent à l’hôpital, quand ils croisent leur fille dans le corridor, ils prennent le temps de lui donner un câlin. Pour Josée, Montfort c’est un autre élément qui la rapproche de ses parents. « Je trouve ça vraiment intéressant qu’on partage cette connexion à mon travail, chose qui prend une place importante dans ma vie. J’aime savoir qu’ils sont appréciés en tant que bénévole à Montfort, que nos patients sont chaleureusement accueillis lorsqu’ils ont la chance d’entrer en contact avec mes parents. La satisfaction d’un travail bien fait et la volonté d’aider les autres, c’est ce qui les garde aller. »

Josée mentionne d’ailleurs que sa mère a une mémoire phénoménale pour les visages et les noms, ce qui peut surprendre les patients qui reviennent quand elle les reconnaît au kiosque d’accueil dans l’entrée principale.

« Les patients qui nous demandent de l’aide sont bien gentils et satisfaits des services qu’on leur offre. On fait notre possible pour les aider, on va parfois même les reconduire jusqu’à la bonne place, » explique Mme Alie.

« J’ai fait le tour de l’hôpital trois fois depuis que je suis arrivé ce matin, » se réjouit M. Alie. « Ça nous garde en forme! »

Pour eux, venir à Montfort c’est aussi une sortie sociale, non seulement parce qu’il y voit parfois leur fille, mais aussi parce qu’ils se sont faits des amis au sein de l’équipe des bénévoles et connaissent beaucoup de personnes dans l’hôpital.

Le but ultime de continuer à faire du bénévolat pour M. et Mme Alie, c’est « être utile pour le personnel et rendre service aux patients ». Et tout ça… en se lavant les mains!


Vos parents ou des membres de votre famille aimeraient faire du bénévolat à Montfort? Référez-les à notre site Web où ils pourront trouver toute l’information nécessaire pour se joindre à l’équipe.

Gabrièle Caza-Levert
Gabrièle est conseillère avec l'équipe des communications à Montfort depuis 2013. Quand elle n'est pas en train d'écrire pour le Journal Montfort, vous pourrez surement la retrouver sur un terrain de volleyball ou de frisbee, dans la cuisine, à une réunion de famille/d'amis ou en chemin vers sa prochaine escapade.