Prise de conscience : l’impact de nos gestes et paroles

558
Philippe Fournier et d'autres participants des groupes focus signent le code de conduite
Philippe Fournier et d'autres participants des groupes focus signent le code de conduite

Être un membre de l’équipe Montfort, cela comprend de vivre les valeurs de l’organisation dans nos actions et paroles quotidiennes.

C’est ce que les participants du groupe focus sur l’engagement au printemps dernier ont soulevé. Suite aux commentaires de nos collègues sur notre milieu de travail, un plan d’action a été élaboré pour déterminer des projets concrets à entreprendre pour augmenter l’engagement, et par conséquent, la qualité de vie au travail.

L’un des projets qui a découlé de ce plan était de créer un code de conduite applicable pour que tous les membres de l’équipe Montfort aient une idée claire de ce qui est attendu sur notre manière d’agir, en gestes et en paroles, avec nos patients, nos visiteurs et nos collègues.

Des participants des groupes focus sur l'engagement au lancement du code de conduite
Des participants des groupes focus sur l’engagement au lancement du code de conduite

Le 1er février dernier, alors que l’on célébrait également d’avoir obtenu pour une troisième année le titre de l’un des meilleurs employeurs de la capitale nationale, le premier code de conduite Montfort a été lancé par l’équipe du Développement organisationnel en collaboration avec des participants du groupe focus.

Pour les participants du groupe focus, c’était une grande étape de franchie. Une réalisation concrète qui a découlé de leurs commentaires.

Dr Bernard Leduc signe le code de conduite
Dr Bernard Leduc signe le code de conduite

Nicholas Comeau, coordonnateur de projets à la Direction clinique, n’a pas directement participé à l’élaboration du code de conduite, mais il a participé au groupe focus pour observer la méthodologie de l’analyse sur l’engagement, pour écouter les idées de ses collègues et pour contribuer ses propres idées.

Nicholas Comeau et Josée Marcil au lancement du code de conduite
Nicholas Comeau et Josée Marcil au lancement du code de conduite

« Bien que le code de conduite soit composé d’éléments tirés de politiques et procédures existantes, il était important de capter l’essentiel dans un guide intégré, » souligne-t-il. « Le Code de conduite sera un outil incontournable pour l’orientation des nouveaux employés et pour faciliter l’encadrement des comportements du personnel. »

Selon Nicholas, les éléments les plus importants du code de conduite sont le respect et la courtoisie. « À tout le moins, le déploiement d’un code de conduite engendre une prise de conscience, ce qui pourrait certainement mener à des changements positifs, » ajoute-t-il après avoir été présent lors du lancement officiel du Code.

Une autre employée, qui préfère rester anonyme, a décidé de participer aux groupes focus et aux activités qui en découlent, car elle voulait prendre cette opportunité de donner son opinion sur des situations difficiles vécues dans le passé et expliquer sa perception des raisons derrière la baisse d’engagement.

« Responsabilité, » affirme-t-elle. « Pour moi, c’est l’élément du code de conduite qui englobe tous les autres. Si tout le monde prend la responsabilité et se sent responsable de ses actes, tous les autres éléments du code – respect, travail d’équipe, discrétion, image professionnelle et environnement – suivront. »

Selon cette employée, l’importance d’avoir un code de conduite est que tout le monde connaisse les attentes en matière de conduite professionnelle, et ce, à tous les niveaux de la hiérarchie, pour éviter des situations difficiles.

« Ce que je souhaite est que tous en prennent conscience, prenne conscience de ses propres comportements à améliorer ou à reconnaître comme exemplaires, » dit-elle. « Je souhaite aussi que le code serve à faire des rappels au personnel qui déroge des comportements attendus, peu importe leur titre dans l’organisation. »

Son prochain espoir pour ce code? Trouver une façon efficace de renforcer les comportements positifs et de faire des suivis sur les comportements indésirables, qui serait appliquée également par tous les gestionnaires.

Un groupe de travail a travaillé à l’élaboration du code de conduite à l’été 2017, conjointement avec des cadres et du personnel des ressources humaines. Cette ébauche a aussi été présentée à l’IDEAL de septembre où tous les cadres ont eu la chance de voir le travail qui avait été fait; des membres des gens des groupes focus ont aussi été invités à l’IDEAL pour se joindre aux différentes tables de leader pour apporter des commentaires et suggestions au code. Une patiente partenaire a aussi participé au processus.

Sandra Lenglin Aubé et Nathalie Lalande-Gauthier
Sandra Lenglin Aubé et Nathalie Lalande-Gauthier

Pour Suzanne Heebner, agente en développement organisationnel qui a travaillé étroitement à l’élaboration de ce code, ce fut un long processus très réfléchi. Elle explique que les groupes focus ont permis de vraiment être capable de discuter des choses qui contribuaient au désengagement des employés de façon concrète plutôt que de répondre à des questions de sondage.

« Puisque les comportements inadéquats étaient un des irritants qui avait ressorti des groupes focus sur l’engagement et que la recommandation était effectivement d’avoir un code de conduite respecté, je me suis dit que je devais faire partie de la solution et trouver un moyen pour que tous adoptent des comportements appropriés à Montfort, » explique Suzanne. « Je crois que ce qui est le plus important est que le code soit respecté et sinon, qu’il y ait des conséquences concrètes pour refléter une culture organisationnelle juste. Je pense aussi que le code démontre notre culture de qui on est et de qui on devrait être à Montfort. »

Rico Audet et Marie-Claude Poirier au lancement du code de conduite
Rico Audet et Marie-Claude Poirier au lancement du code de conduite

Vous n’avez pas encore lu et signé le code de conduite? Il n’est pas trop tard pour le faire. Vous pouvez consulter le code de conduite au lien suivant. Votre gestionnaire devrait avoir des copies imprimées que vous pouvez signer, et elles sont également disponibles au bureau des Ressources humaines.

Profitez de cette occasion pour démontrer votre engagement envers vous-même, Montfort, nos patients, nos visiteurs et nos collègues.

 

Gabrièle Caza-Levert
Gabrièle est conseillère avec l'équipe des communications à Montfort depuis 2013. Quand elle n'est pas en train d'écrire pour le Journal Montfort, vous pourrez surement la retrouver sur un terrain de volleyball ou de frisbee, dans la cuisine, à une réunion de famille/d'amis ou en chemin vers sa prochaine escapade.