Groupe d'infirmières
Annie Tremblay, à gauche, en compagnie de ses collègues de l'équipe ressource.

Cette semaine, j’ai fait un quart à l’urgence. J’ai donné des soins à plusieurs patients et j’en ai accueillis d’autre. Ma journée a passé plutôt vite. Les patients à l’urgence sont souvent anxieux devant l’inconnu. Un de mes patients vient d’apprendre qu’il a des problèmes cardiaques et qu’il doit être admis. Il est bien découragé. Deux jours plus tard, je me retrouve au 4A et ce même patient que j’ai soigné à l’Urgence m’est assigné.

C’est vraiment plaisant de voir qu’il va mieux. Il a vu le cardiologue et il est content de savoir qu’il y a de bonnes solutions pour sa condition. Il attend son congé pour lundi. Ce soir, je lui fais de l’enseignement sur ses nouveaux médicaments. Auparavant, je n’aurais jamais pu savoir ce qui était arrivé à un patient admis. Maintenant, je vois de près ce que l’Hôpital Montfort, en équipe, fait pour ses patients.

Depuis environ six mois, Montfort s’est doté d’une équipe d’infirmières ressources. Plus communément appelée l’ « équipe volante », cette équipe est formée d’infirmières qui travaillent dans plusieurs départements. Nous sommes maintenant 11 infirmières formées pour faire partie de cette équipe : trois infirmières formées en médecine, chirurgie et santé mentale (profil A) et huit autres formées aux urgences, soins intensifs et l’unité du 4A (profil B). Je fais partie de l’équipe du profil B.

Nous avons un horaire fixe, cependant on ne sait jamais où l’on va travailler. On communique avec la dotation ou les coordos pour savoir où sont les besoins. Notre assignation change à chaque quart de travail.

« Ceci facilite le remplacement et aide beaucoup les coordonnateurs, tout en facilitant le flot entre les unités, » spécifie Monique Grenier à la dotation.

J’ai eu l’occasion de discuter avec des infirmières de différents départements au sujet des avantages et inconvénients d’occuper un poste sur l’équipe ressource. Plusieurs croient qu’ils ne pourraient pas tolérer le stress de ne jamais savoir d’un jour à l’autre où elles seront assignées… Il est vrai que j’apprends vers 7 h où je travaillerai à 7 h 15 et ce délai peut paraître court si on est de nature anxieuse! Je ne nierai pas que les premières semaines ont été assez stressantes, car il faut un certain temps avant d’être à l’aise sur tous les départements auxquels nous sommes assignés. Une qualité nécessaire pour l’infirmière de l’équipe ressource, c’est évidemment sa capacité d’adaptation et sa flexibilité.

Une fois le stress des premières semaines passé, mes collègues et moi voyons plusieurs avantages à travailler dans l’équipe ressource.

Sur le plan professionnel, selon Lorein Fuenmayor, IA dans l’équipe ressource, « cela nous permet d’être formées sur une multitude de départements, ce qui constitue vraiment un atout majeur. On est en apprentissage constant, ce qui est très stimulant, et on se familiarise avec une grande variété de techniques, de pathologies, de clientèles, de spécialités et d’approches. »

En ce qui concerne Marie Samuelle Larocque-Blaise, IA, « c’est le remède idéal contre la monotonie. On peut mettre en pratique partout dans l’hôpital l’expérience acquise sur les différents départements, ce qui fait de nous des infirmières versatiles et pleine de ressources. »

Par ailleurs, sur le plan personnel, on développe beaucoup d’habiletés, notamment la confiance en soi et la communication. On est à l’aise plus rapidement partout dans l’hôpital, on connaît des gens sur tous les départements où on va, ce qui rend l’atmosphère confortable et agréable. On n’est pas impliqués dans les problématiques pointues des départements, que ce soit les conflits interpersonnels ou les fonctionnements problématiques. Les gens sont toujours contents de nous voir car ils ne nous voient pas souvent et on vient les aider.

L’autre jour à l’urgence, une infirmière m’a dit : « une chance que vous êtes là, sinon on serait à court de deux personnes aujourd’hui! »

J’aime être une infirmière sur l’équipe ressource. Ça me garde sur mon qui-vive et je peux partager mes connaissances avec tous ceux que je rencontre sur mon chemin. Je suis très fière de faire partie de cette équipe.

PARTAGER