Une médaille pour nous tous

83
Personnalite de la semaine Dr Bernard Leduc. Photo : PATRICK WOODBURY, LeDroit

Une médaille pour nous tous

Pour Dr Bernard Leduc, PDG de Montfort, recevoir la médaille de l’Ordre d’Ottawa a été une surprise et tout un honneur. Mais c’était par-dessus tout « la reconnaissance du travail d’une équipe formidable, près de 1900 employés, plus de 300 médecins, plus de 350 bénévoles qui travaillent avec acharnement ».

L’Ordre d’Ottawa est un prix municipal prestigieux qui vise à célébrer les contributions exceptionnelles des résidents dans la vie dans notre ville.

Dr Leduc a été l’un des lauréats de ce prix lors de la remise tenue le 16 novembre à l’Hôtel de ville d’Ottawa. Quelques jours plus tard, il était reconnu comme « Personnalité de la semaine » par LeDroit et Radio-Canada.

Un parcours de Saint-Jovite à Ottawa

Dr Leduc est originaire de Saint-Jovite, dans les Laurentides. « Après avoir fait ma médecine à l’Université de Montréal, j’ai fait une année d’internat rotatoire à Verdun, c’était un hôpital où il y avait des résidents et des médecins de famille, et on était très ‘hands on’. »

Il avait aussi fait trois stages de chirurgie. « J’arrive pour la première fois à Sainte-Justine et, surprise, à mon premier jour, je suis le seul de garde pour la chirurgie. Je me suis retrouvé seul à faire une dissection veineuse afin d’insérer un cathéter veineux chez un bébé qui convulsait à minuit… »

Il avait des plans pour la suite. « J’avais été accepté en chirurgie, je commençais en urologie à Sacré-Cœur. Mais les règles ont changé pour les résidents en médecine et tout à coup, il fallait que je m’installe en région. »

Avec un ami, ils font le tour du Québec – et, tant qu’à y être, du Nouveau-Brunswick – pour visiter les hôpitaux qui pourraient les accepter.

« Finalement, en août 1982, je me suis retrouvé à Val-d’Or. C’est là que j’ai vraiment appris ma médecine. C’est aussi là que j’ai rencontré ma partenaire de vie, Marie-Louise, qui faisait sa résidence en ophtalmologie. Et c’est là qu’on a eu nos deux filles. »

Après quelques années, la jeune famille considère un changement d’horizon. Ayant considéré plusieurs options, ils choisissent de venir travailler en Outaouais québécois, tout en emménageant du côté d’Ottawa.

« Je travaillais à Gatineau à faire des accouchements. Je faisais aussi de l’enseignement en médecine familiale auprès des résidents, affiliés à l’université McGill. J’aimais beaucoup la pratique obstétricale. J’ai été chef du département de médecine familiale de 1995 à 1998 à Gatineau. Ils m’ont demandé si je voulais devenir l’équivalent du médecin-chef et j’ai dit ‘moi, l’administration?… jamais!’ », se rappelle-t-il en riant.

Moi, l’administration?… jamais!

Éventuellement, alors que sa femme déménage sa pratique à Ottawa, Dr Leduc décide de traverser vers l’Ontario lui aussi. « C’est comme ça qu’en janvier 1999 je suis arrivé ici, à Montfort. Pendant un bout de temps, nos pratiques médicale et ophtalmologique étaient dans la même clinique. Par la suite, je me suis installé dans la clinique de la Dre Line Pitre et du Dr Jean Roy. »

« J’étais de garde pour le bug de l’an 2000! »

Au début, il est responsable des journées académiques et organise des cours pour tous les résidents en médecine familiale. Il passe son examen de médecine de famille du Collège des médecins de famille du Canada, et il se classe premier, ce qui lui vaut le prix Irvin Bean en 2003. Il s’implique aussi à la clinique de médecine familiale.

« On m’a demandé quelques fois d’être médecin-chef et finalement, j’ai dit oui. J’ai embarqué alors qu’on commençait la phase de planification du Nouveau Montfort. »

La suite des choses est bien connue. Dr Leduc a été nommé PDG de Montfort en 2010, l’année même pendant laquelle il a obtenu sa maîtrise en administration des affaires pour cadres (EMBA) de l’université Queen’s.

Sous son leadership, l’hôpital a obtenu son statut d’hôpital universitaire en 2013, ainsi qu’un agrément avec mention d’honneur en 2014.

Quand il regarde Montfort aujourd’hui par rapport à la situation d’il y a 20 ans, alors que l’hôpital avait failli fermer, Dr Leduc note que Montfort a doublé de superficie et presque doublé le nombre de programmes offerts, avec des ajouts importants tels que l’imagerie par résonance magnétique, la médecine nucléaire et le laboratoire du sommeil.

Il souligne surtout notre désignation comme hôpital universitaire en 2013.

Le fait d’être le seul hôpital universitaire francophone en Ontario nous amène à nous distinguer dans la qualité de nos soins, pour que notre enseignement et notre recherche puisse s’appuyer sur les meilleures pratiques.

Que réserve l’avenir pour Montfort, selon lui? « Beaucoup de projets! Nous avons l’ambition de faire face aux nouveaux problèmes de santé pour développer une nouvelle approche, centrée sur la personne, et de devenir un centre d’excellence clinique pour traiter la multimorbidité. »

Mais Dr Bernard Leduc ne s’assied pas sur ses lauriers. Chaque jour, il continue à faire face à de nouveaux défis, avec le sourire… et avec sa nouvelle médaille, qu’il dédie à tous les membres de l’équipe Montfort.

 

PARTAGER
Geneviève Picard

Geneviève est directrice de l’équipe des communications à Montfort depuis 2014. Quand elle n’est pas en train d’écrire pour le Journal Montfort, elle est maniaque de lecture, adore le yoga, vient travailler en vélo mais seulement quand il fait beau, et ne fait jamais, jamais la cuisine.