À la découverte des étoiles de la sécurité

693

par Karine Te Riele

On oublie parfois à quel point notre rôle peut avoir un impact sur les patients. Du préposé à l’entretien ménager à l’infirmière en passant par le menuiser, nous avons tous un impact sur la sécurité des patients de Montfort.

Dans le cadre de la Semaine nationale de la sécurité des patients, l’équipe de la Direction de gestion de la qualité et des risques s’est donnée comme mission de déceler les étoiles cachées qui brillent par leur engagement envers la sécurité des patients.

Maryse, Chantal, Karine et Janie de l’équipe de la DGQR

Leur enquête a débuté au sous-sol où ils ont rencontré Claudette Farquhar, une préposée au SPD. Elle leurs a expliqué que même si elle est loin des patients, ses actions peuvent avoir une grande influence sur l’accessibilité des soins. Claudette, qui prendra bientôt sa retraite, rappelle que « Montfort forme une grande équipe et chaque personne joue un rôle très important pour les patients ».

Claudette
Chantal

Par la suite, ils ont rencontré Chantal Duguay, une préposée à l’entretien ménager au 6C qui rayonne par son énergie. Chantal avait été reconnue par son équipe pour son souci de la qualité. Pour elle, la sécurité des patients commence par offrir aux patient un milieu dans lequel ils se sentent en confiance. Étant donné qu’elle est assignée au même plancher tous les jours, elle a expliqué à l’équipe de la DGQR qu’elle devient un visage familier avec qui les patients peuvent parler de tout et de rien. « Ils peuvent oublier le stress associé à être hospitalisé, » dit-elle.  « La sécurité, ça commence par un sourire! »

Bella

Se rendant ensuite au 4C, ils ont rencontré Bellatrice Hyppolite, une infirmière autorisée. Bella renforce l’importance de prendre l’initiative de s’adapter à son patient. « Ils ont tous des besoins différents et en prenant le temps d’être à leur écoute, on minimise le risque d’incident tout en maximisant ses efforts, » explique Bella, qui se soucie réellement du bien-être de chacun de ses patients individuellement.

Lyne

Deux paliers d’escaliers plus haut, la DGQR s’est retrouvée au 6C, où ils sont tombés sur Lyne Gratton et Ndjibu Kabengele. Lyne est une préposée aux bénéficiaires. Elle n’est pas très grande, mais elle déplace beaucoup d’air! Ndjibu, aussi connu sous le nom de Joe, est un assistant en services thérapeutiques. Tous deux croient en la même philosophie : la sécurité des patients doit faire partie intégrante des soins offerts aux patients et ce à tous les jours pendant toutes les interventions.

Joe

Les enquêteurs de la DGQR se sont arrêtés au 6e étage malgré que plusieurs autres perles sont cachées au sein de l’hôpital. Continuez de vous soucier de la sécurité, vos patients, leur famille et vos collègues l’apprécient. C’est vous qui faites la différence!