Des étoiles montantes… et une nouvelle constellation!

543
Des gagnants du Gala posent en groupe, leur prix à la main.
De gauche à droite : Désiré Rioux (Nova), Janie Desroches (Naos), Louise Carreau de l'équipe ACE (Sirius), des gens de l'équipe du 4A (Orion) et Stéphane Saint-Onge (Canopus). Absents de la photo : Dr David McCoubrey (Polaris), Dre Manon Denis-Leblanc (Antarès), Marie-Andrée Bruneau (Arcturus) et Gérald Savoie (Ilios).

Le Gala du mérite, tenu le 14 septembre dernier au Centre des arts Shenkman, fut l’occasion de reconnaître des individus et des équipes qui font rayonner Montfort dans divers domaines – en plus d’offrir un spectacle haut en couleur, où les gens de Montfort démontraient leurs talents avec humour et musique.

Cette année encore, huit « étoiles » ont été reconnues et une nouvelle constellation est née. En effet, une nouvelle catégorie de prix s’est ajoutée : le prix Nova, décerné à une personne qui travaille à Montfort depuis plus de 6 mois, mais moins de 2 ans, qui se démarque par sa performance au travail et qui, par ses comportements, vit les valeurs de Montfort au quotidien. C’est Désiré Rioux l’heureux récipiendaire de la première édition du prix Nova!

Jeune homme souriant posant devant une fenêtre.
Désiré Rioux, gagnant du prix Nova

Le prix Nova est décerné à une personne qui travaille à Montfort depuis plus de 6 mois, mais moins de 2 ans, qui se démarque par sa performance au travail et qui, par ses comportements, vit les valeurs de Montfort au quotidien. C’est Désiré Rioux l’heureux récipiendaire de la première édition du prix Nova!

L’histoire de Désiré

Désiré a grandi à Thunder Bay, dans le nord de l’Ontario, un milieu minoritairement francophone. La francophonie étant une valeur toujours préconisée dans son milieu familial, Désiré a décidé de suivre ses études en français au Collège La Cité et ensuite à l’Université d’Ottawa afin de poursuivre son intérêt pour la médecine. C’est lors d’une occasion de mentorat et d’assistance de recherche que Désiré a découvert le côté disciplinaire de la médecine et qu’il a découvert un intérêt pour la santé mentale.

Étudiant en sciences infirmières, Désiré a eu l’occasion de parfaire ses connaissances au sein de Montfort en étant stagiaire, notamment aux départements de maternité périnatale, en chirurgie au 5C et auprès de l’équipe de médecine du 4A. Ce sont ces expériences à Montfort qui lui ont permis de découvrir l’hôpital qui deviendrait bientôt son milieu de travail. « Le fait qu’il s’agissait d’un environnement bilingue me permettait de pratiquer ma langue et de l’améliorer. » Désiré a découvert un environnement de travail francophone et cela lui a ouvert les yeux à la chance que l’on a de travailler dans sa langue maternelle. Dire qu’il avait entendu parler de l’hôpital et de SOS Montfort pour la première fois en classe d’histoire au secondaire!

Son rôle comme infirmier au programme de santé mentale consiste à offrir des soins directs à des patients, que ce soit en matière d’éducation, de traitements médicaux ou de traitements psychothérapeutiques, pour ne nommer que ceux-ci. Il assure une surveillance clinique pour aider les patients à progresser vers un congé réussi.

Le prix Nova a été décerné à Désiré parce qu’il se démarque dans sa performance au travail, mais aussi parce que ses comportements reflètent les valeurs de Montfort au quotidien. « Je valorise le respect et la compassion par mon écoute. Je suis à l’écoute des patients et je m’assure de leur offrir du temps pour qu’ils puissent verbaliser leurs besoins, peu importe leur contexte. Je m’assure d’établir une relation saine et de confiance, équitable et juste avec eux. » Désiré est très humble dans sa profession et souligne l’entraide présente au sein de l’équipe du PSM pour contribuer à créer un environnement axé sur le rétablissement. Il fait preuve d’excellence et de responsabilité en continuant ses recherches et ses études pour mieux aider les patients. D’ailleurs, Désiré a tout récemment été accepté comme candidat au doctorat. Il débutera ainsi sous peu ses recherches pour écrire sa thèse de doctorat. « À l’avenir, j’aspire continuer ma pratique clinique et je souhaite développer des projets de recherche de manière autonome, de façon à ce que mes recherches aient un impact direct et positif sur les soins. »

« Je suis fier de faire partie de la famille Montfort. Après avoir reçu le prix, j’ai connu un bonheur et un sentiment d’accomplissement. D’autre part, j’ai ressenti une grande reconnaissance envers ceux qui ont déposé ma candidature pour ce prix, ainsi qu’envers tous ceux qui m’ont appuyé dans mon cheminement professionnel et académique. »

Désiré se dit chanceux d’avoir reçu cette distinction et cela le motive à améliorer ses pratiques et ses connaissances pour mieux soigner les patients.

Des étoiles à profusion!

Le Gala du mérite a également souligné l’excellence de plusieurs autres étoiles de Montfort!

  • Le prix Sirius, remis à une personne ou une équipe qui a innové à Montfort en osant faire les choses différemment ou en introduisant quelque chose de nouveau dans son secteur, a été remis à l’Équipe ACE.
  • C’est Janie Desroches qui a remporté le prix Naos, remis à une personne dans un rôle de soutien dont l’implication et l’appui ont été indispensables à la réalisation d’un projet relié à l’enseignement, la recherche ou le développement professionnel continu.
  • Le prix Polaris est remis à une personne qui donne l’exemple en enseignement, en recherche ou en développement professionnel continu. Félicitations à Dr David McCoubrey qui s’est mérité le prix Polaris!
  • Dre Manon Denis-Leblanc a gagné le prix Antarès, remis à une personne qui a contribué au rayonnement, à l’image et à la renommée de Montfort à l’extérieur des murs de Montfort.
  • Le prix Orion est remis à une équipe qui favorise l’entraide et qui, grâce à sa synergie, accomplit un projet ou une initiative qui fait évoluer l’hôpital. Félicitations à l’Équipe clinique du 4A pour avoir remporté le prix Orion!
  • Marie-Andrée Bruneau s’est mérité le prix Arcturus, remis à une personne « clinique » qui améliore les soins et les services de façon continue, qui se distingue par son professionnalisme, par son sens de l’écoute et par son souci d’équité.
  • Stéphane Saint-Onge a remporté le prix Canopus, remis à une personne administrative et/ou de soutien qui améliore les soins et les services de façon continue, qui se distingue par son professionnalisme, par son sens de l’écoute et par son souci d’équité.
  • Enfin, le prix Ilios, qui reconnait quelqu’un pour une contribution exceptionnelle au développement de Montfort en tant qu’hôpital universitaire, a été remis à Gerald Savoie. M. Savoie a été président-directeur général de Montfort durant la crise SOS Montfort; après avoir sauvé notre hôpital, a tout mis en place pour que l’hôpital grandisse et devienne le Nouveau Montfort.

Félicitations aux lauréats et à tous les finalistes! Comme les étoiles, continuez à briller dans vos pratiques exemplaires!

PARTAGER
Pascale Poulin

Pascale est employée à temps partiel de l’équipe des communications à Montfort. Quand elle n’est pas en train d’écrire pour le Journal Montfort, elle assiste à ses cours à l’Université d’Ottawa, adore les cours de groupe au gym, peint des tableaux et explore la gastronomie végétarienne d’Ottawa – même si elle n’est pas végétarienne.