Luc Goudreault, bénévole

496

Luc Goudreault est bénévole à Montfort depuis six ans maintenant. Depuis presque 12 ans, il est aussi bénévole auprès de la Croix-Rouge, où il aide les gens vivant des désastres majeurs comme les feux en Colombie-Britannique. Dans son temps libre, que fait-il? D’autre bénévolat!

Au sein de l’équipe des bénévoles Montfort depuis six ans, Luc s’occupe de plusieurs tâches administratives et aide au bon fonctionnement de l’Association des bénévoles. Il entreprend aussi plusieurs tâches spéciales, telles que l’évaluation des services des bénévoles par un sondage, la création de livres souvenirs et plusieurs activités de la Fondation comme les feux d’artifice, le tournoi de golf et l’événement avec les Fury d’Ottawa. Il offre même des tours guidés de l’hôpital à des étudiants en médecine.

Avant de donner de son temps à Montfort, Luc travaillait bénévolement au sein de Centraide Ottawa-Carleton et d’autres organisations de la région. « Même en travaillant à Santé Canada, j’ai toujours fait du bénévolat, » dit Luc.

Depuis près de 12 ans maintenant, Luc est aussi bénévole avec la Croix-Rouge Québec où il occupe un poste de chef d’équipe.

« On est de garde pendant une semaine complète, 24 heures sur 24 et on s’occupe des sinistres individuels, » explique Luc. « Par exemple, si une famille perd sa maison dans un incendie, nous allons rencontrer les membres sur les lieux à toute heure de la journée (ou de la nuit) et on les aide à trouver de l’alimentation, de l’hébergement et des vêtements pour au moins les trois premiers jours. »

En plus des sinistres individuels, Luc participe également aux équipes qui viennent en aide lors des sinistres majeurs. Il revient tout récemment de Williams Lake en Colombie-Britannique, où il a passé trois semaines pour aider les sinistrés qui revenaient dans leur ville après avoir été évacués.

« Le plus triste c’est l’environnement. Il fait tellement chaud et il y a tellement de fumée dans l’air que certains gens ne peuvent même pas revenir chez eux parce qu’ils font de l’asthme ou ont des jeunes enfants, » dit Luc. « Le feu s’est arrêté à environ 1 km de la ville, mais il y a beaucoup de gens qui vivent en périphérie, en forêt, et qui n’ont plus de maison. On essaie de les aider le mieux qu’on peut. »

Depuis qu’il travaille avec la Croix-Rouge, Luc a entre autres offert son aide lors des feux à Fort McMurray (pour trois périodes de trois semaines), lors de l’ouragan Sandy à New York (dans un centre d’hébergement), lors des inondations à Calgary et lors de feux de forêt en Saskatchewan.

Depuis qu’il travaille avec la Croix-Rouge, Luc a entre autres offert son aide lors des feux à Fort McMurray (pour trois périodes de trois semaines), lors de l’ouragan Sandy à New York (dans un centre d’hébergement), lors des inondations à Calgary et lors de feux de forêt en Saskatchewan.

« Les gens viennent souvent à la Croix-Rouge en premier parce que c’est un organisme connu, » explique Luc. « On les aide avec les besoins primaires comme la nourriture, les vêtements et l’hébergement. On travaille aussi en partenariat avec des organismes qui peuvent répondre aux besoins des sinistrés comme des établissements de santé ou de l’aide pour les aider à gérer leur détresse psychologique. »

Pour Luc, faire du bénévolat vient tant de son milieu familial que de sa formation professionnelle.

« J’ai travaillé toute ma carrière à Santé Canada ou j’étais responsable d’allouer des budgets à différents organismes nationaux en santé. C’est là que j’en ai appris plus sur le secteur de la santé et que j’ai eu l’intérêt pour y faire du bénévolat, » se rappelle Luc.

Quand Luc n’est pas en train de faire du bénévolat à Montfort ou avec la Croix-Rouge… il fait d’autre bénévolat!

« Je suis une personne active et je fais beaucoup de sports, comme le vélo et la marche à pied. Je suis d’ailleurs allé avec l’équipe du Dr Leduc pour monter au sommet de l’Everest il y a quelques années. C’était une expérience de rêve, » ajoute Luc. « L’hiver je fais de la raquette et je fais aussi du bénévolat au Mont-Tremblant depuis 11 ans comme ambassadeur de la montagne. Mon rôle est d’offrir des tours guidés en ski et de l’information sur les pistes pour améliorer l’expérience des visiteurs. Ça me fait toujours plaisir de leur montrer les coins cachés de la montagne. »

« Tout ce que je fais, que ce soit à Montfort, à la Croix-Rouge ou au Mont-Tremblant, c’est pour aider les gens. C’est ce qui me pousse réellement à faire du bénévolat. »

Gabrièle Caza-Levert

Gabrièle est conseillère avec l’équipe des communications à Montfort depuis 2013. Quand elle n’est pas en train d’écrire pour le Journal Montfort, vous pourrez surement la retrouver sur un terrain de volleyball ou de frisbee, dans la cuisine, à une réunion de famille/d’amis ou en chemin vers sa prochaine escapade.