Au 5C, les patients peuvent maintenant dormir sur leurs deux oreilles

395

Nos patients peuvent maintenant dormir de façon plus sécuritaire après leur chirurgie. Depuis le 19 juin dernier, l’unité de chirurgie 5C peut accueillir quatre patients atteints d’apnée du sommeil dans une chambre spécialement conçue pour assurer leur sécurité. Cette pratique a été rendu possible grâce à une collaboration entre le 5C, les Soins intensifs, les chirurgiens et les anesthésistes.

« Avant, les patients atteints d’apnée allaient aux Soins intensifs ou au Step-down, mais ce n’était pas la meilleure utilisation des ressources. Accueillir quatre patients au 5C permet de libérer des lits de soins critiques, dont peuvent bénéficier des patients plus malades, » explique Catherine Bertrand, gestionnaire au 5C.

Vickie Lacroix, éducatrice clinique en chirurgie,
explique le fonctionnement d’un moniteur.

La salle comprend des moniteurs spécialement conçus pour la surveillance de l’apnée du sommeil, et une infirmière y demeure lorsque les patients dorment. Toutes les infirmières autorisées ont été formées et peuvent s’occuper de ces patients, qui séjournent dans cette chambre pour une nuit, en moyenne. « C’est un nouveau défi; on va vers le futur, » dit Vickie Lacroix, éducatrice clinique.

« Ça nous permet de répondre à un besoin de plus en plus courant, » ajoute Catherine. « On pourrait éventuellement étendre au reste de l’étage! »

Des gens du 5C et du Bloc opératoire avec Mme Suzanne Robichaud,
vice-présidente, lors de l’inauguration de la salle.

Martin Sauvé
Martin est conseiller avec l'équipe des communications à Montfort depuis 2014. Quand il n'est pas en train d'écrire pour le Journal Montfort, il est surement en train d'explorer un quartier branché de la ville, de parfaire ses compétences en photographie, ou de visionner en rafale une série sur Netflix.